Inria et l’université de Bordeaux renforcent leur partenariat en annonçant la création du centre Inria de l’université de Bordeaux

Mis à jour le 06/05/2022

Le 20 juillet 2021, le Président de l’université de Bordeaux et Bruno Sportisse, Président-Directeur général d’Inria signent un accord-cadre de partenariat stratégique fixant un ensemble d’actions communes pour former un site de premier plan sur les sciences et technologies du numérique, au bénéfice de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’innovation.

Bruno Sportisse et Manuel Tunon de Lara signent la convention de partenariat
© Inria Bordeaux

Entre l’université de Bordeaux et Inria, une nouvelle étape

L’université de Bordeaux et le centre de recherche Inria basé à Bordeaux entretiennent depuis de nombreuses années des collaborations dans la recherche et l’innovation notamment au travers de leurs équipes-projets communes. La signature de cette convention ouvre un nouveau chapitre dans la collaboration et les synergies possibles entre l’université de Bordeaux et Inria, convaincus de la complémentarité de leurs modèles.

Le centre de recherche Bordeaux – Sud- Ouest change de nom et devient, ainsi, pour concrétiser la première phase de ce projet, le « Centre Inria de l’université́ de Bordeaux ». Par ailleurs, Inria continue de soutenir la dynamique de l’Université de Pau Pays d’Adour à travers son antenne sur le site de Pau.

Deux motivations partagées

L’université de Bordeaux et Inria s’engagent ainsi autour d’engagements communs :

  • Agir ensemble pour le numérique, dans la perspective de contribuer, par leurs missions de production et de diffusion des connaissances, aux objectifs nationaux et européens de compétitivité́, de souveraineté́ et d’attractivité́ du numérique ;
  • Agir ensemble par le numérique, dans la perspective d’une mobilisation accrue du levier numérique au bénéfique de la science et de son partage, de l’innovation, de la formation et des transitions socio-environnementales.

5 grandes priorités

L’accord signé dote les établissements d’une feuille de route opérationnelle conjointe répondant à cinq grandes priorités :

  1. Soutenir la structuration et la vitalité de la recherche en sciences et technologies du numérique à l’université de Bordeaux ;
  2. Favoriser le développement d’une offre de formation répondant aux enjeux du numérique ;
  3. Développer une culture commune des sciences et technologies du numérique de leurs spécificités ;
  4. Affirmer l’identité "numérique" du Campus ;
  5. Déployer une stratégie conjointe à l’international.

Chaque priorité fait l’objet d’un plan d’actions détaillé venant soutenir la démarche initiale de cet accord-cadre, former un site de premier plan sur les sciences et technologies du numérique, au bénéfice de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’innovation.