Sites Inria

English version

Horizon 2020

AEROGUST ou comment maîtriser la force des vents ?

© aerogust.eu

Lancé en Janvier 2015 avec un budget de 4,3M€, AEROGUST regroupe, aux côtés de l’équipe Memphis, 12 partenaires européens issus du monde de la recherche académique (Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne, Afrique du Sud) et de l’Industrie (Numeca, Optimad, Airbus Defense & Space, Dassault Aviation, Piaggio Aero, Valeol). Ce projet travaille autour des problématiques de simulation pour l’avionique et éolien.

Déposé sous le programme H2020 – Appel « Mobility for Growth », le projet AEROGUST part du principe que comprendre les réactions de structures tels que les avions et les éoliennes aux turbulences atmosphériques est essentiel pour leur conception et leur certification.

En effet, les rafales de vent peuvent provoquer des changements rapides de comportement des écoulements autour de ces structures et conduire à des réponses instables.

Connaître l’impact des rafales sur les aéronefs est donc vital pour estimer la répartition de charges lors de la conception de ces derniers ; comprendre l’effet produit sur leurs systèmes de contrôle et définir les charges maximales que ces structures supporteront une fois en service.

À l’heure actuelle l’industrie passe par une phase couteuse de tests et de corrections des données acquises en soufflerie. Dans un contexte où concurrence accrue et préoccupations environnementales fortes conduisent au choix de matériaux plus souples, il va falloir prendre en compte très rapidement de nouvelles configurations où les forces de rafale de vent supportées aujourd’hui ne seront plus acceptables demain.

Ce projet vise à réduire les essais en soufflerie en créant des modèles permettant la prédiction de l’impact des rafales. L'objectif est de mieux anticiper l’impact sur les structures concernées, sans augmenter de façon significative le coût et le temps de développement. Les résultats produits permettront de réduire la nécessité d’essais couteux en soufflerie et donc permettre des économies dès l’étape de la conception favorisant ainsi la compétitivité des industries concernées.

Grâce aux nouvelles méthodes développées dans le cadre d’AEROGUST, une méthodologie commune et utile, à la fois pour l’industrie aérospatiale et pour l’industrie éolienne, devrait voir le jour prochainement.

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !