Sites Inria

Il y a 3 Résultats avec le mot clé : "prédiction"

Visualisation des flux de données sur internet - ©LHS/Inria/Loria

Cybersécurité

ThreatPredict : prédire les cyberattaques

Isabelle Kling (*) - 23/01/2019

À quand une « météo » en temps réel de la sécurité sur internet, pour prédire où et quand les cyberattaques auront lieu ? Selon Jérôme François, chercheur au sein de l’équipe RESIST, commune au centre Inria Nancy Grand Est et au Loria, et Ghita Mezzour, enseignante-chercheuse à l’Université Internationale de Rabat, il faudra encore patienter quelques années. Mais le chercheur et la chercheuse, réunis au sein du projet ThreatPredict financé par l’OTAN, mettent déjà leurs équipes et leurs connaissances en commun pour avancer dans cette direction et créer les outils nécessaires.

Mots-clés :

Accueil > Centre > Nancy > Actualités > ThreatPredict : prédire les cyberattaques

Lire la suite

Trouver la bonne dose d’anti-cancéreux à administrer est un processus délicat et différent pour chaque patient pour lequel les médecins peuvent s’aider d’approches d’intelligence artificielle. - © Nature/Nigam Shah, Adrien Coulet

Santé

Des algorithmes d’apprentissage automatique pour réduire les doses de médicament

Com CRI Nancy (*) - 1/02/2019

Adrien Coulet, maître de conférences à l’université de Lorraine et chercheur au sein d’une équipe commune à Inria et au Loria, en collaboration avec des chercheurs de l’Université Stanford,a créé un algorithme à partir de données médicales permettant de prédire le besoin de prescrire une dose réduite de médicament chez un patient plutôt qu’une dose standard. Un article sur leurs travaux de recherche a été publié dans Scientific Reports .

Mots-clés :

Accueil > Centre > Nancy > Actualités > Des algorithmes d’apprentissage automatique pour réduire les doses de médicament

Lire la suite

Patiente victime d'un réveil peropératoire - Heleen Blussé van Oud-Alblas

Prédiction des réveils peropératoires

Observer le cerveau pour sécuriser l’anesthésie

Mediathena - 15/09/2019

Se réveiller d’une anesthésie générale en cours d’opération est une expérience profondément traumatisante, mais qui peut malheureusement se produire parfois. Or pour le moment, aucun système fiable de prédiction de ces réveils peropératoires n’existe. L’équipe Neurosys s’est penchée sur la question et semble avoir trouvé une piste prometteuse : l’observation de l’activité des neurones du cortex moteur. Car un patient qui se réveille est un patient qui veut bouger… et cela se voit dans ses neurones !

Mots-clés :

Accueil > Centre > Nancy > Actualités > Observer le cerveau pour sécuriser l’anesthésie

Lire la suite

Haut de page

Suivez Inria