Sites Inria

Enseignement

11/03/2015

MOOC web sémantique et web de données

Ça y est, c’est parti ! Le MOOC Inria-uTOP sur le web sémantique et le web de données est ouvert depuis lundi 2 mars. Ce nouveau cours réalisé par le Mooc Lab est disponible sur la plateforme France Université Numérique (FUN). Les témoignages de Fabien Gandon, responsable de l’équipe Wimmics (Inria, I3S, CNRS, UNS) et de Marie-Hélène Comte et Mia Ogouchi du Mooc Lab Inria et d’uTOP.

Comment a démarré le projet de ce MOOC ?

Marie-Hélène Comte : La première rencontre avec Fabien s’est faite en juin 2014. L’idée d’un MOOC sur le web sémantique était une des thématiques identifiée comme prioritaire dans le cadre du projet Inria-uTOP et Fabien Gandon, responsable de l’équipe Wimmics, a tout de suite montré de l’intérêt à ce projet. Très rapidement, la collaboration a démarré ainsi que notre rôle de support en ingénierie pédagogique. La première étape étant de définir les objectifs pédagogiques, le public visé, les pré-requis puis de dérouler l’organisation des grandes étapes à suivre pour aboutir à l’élaboration du MOOC dans le cadre de FUN, en s’appuyant sur la plateforme OpenEdx.

Fabien Gandon : J’ai passé le mois d’août et le mois de septembre à travailler sur le projet pour proposer une première version du matériel pédagogique en octobre. Il ne s’agit pas seulement de définir le contenu mais aussi de savoir comment le condenser et le segmenter en petits bouts tout en gardant un fil conducteur et un discours pédagogique. Le MOOC s’étale sur 7 semaines. Chaque semaine contient 1H de cours répartie en séquences vidéos de 6 à 10 minutes séparées par des quiz pour maintenir l’attention. Il faut aussi ajouter à cela des démos ainsi qu’un ensemble d’exercices pour valider chaque semaine et qui représentent environ 1h30 de travail en plus des cours par semaine.

Quelle organisation au quotidien ?

Mia Ogouchi : La réalisation d’un MOOC se fait en équipe. Chacun a son rôle à jouer tout en étant tous très polyvalents.  C’est une expérience très riche. Chaque étape est importante et demande une implication de toute l’équipe : du tournage vidéo à la communication en passant par la formation à la plateforme FUN.

F.G : Il faut savoir que 15 minutes de MOOC représentent environ 10 à 15 heures de travail et qu’il nous a fallu une semaine complète de tournage pour enregistrer les cours. Une fois les cours validés, j’ai travaillé sur la réalisation des exercices dans notre domaine. En effet, après chaque cours, l’utilisateur a des exercices qu’il doit résoudre pour voir s’il a bien assimilé le cours. Pour cela, il m’a fallu plusieurs jours de travail pour identifier toutes les possibilités d’exercices disponibles sur la plateforme open EDX de FUN. C’est en testant ce CMS que j’ai pu aussi me familiariser avec son ergonomie, me mettre à la place de l’utilisateur et proposer des optimisations afin de faciliter sa compréhension et adapter au mieux le contenu du MOOC. Le cours a mûri pendant les 10 mois. Il fallait s’adapter et accepter de revenir parfois en arrière… C’est un projet qui demande beaucoup d’énergie mais qui est très intéressant et nous permet au final d’enrichir notre matériel pédagogique.

MH.C : La réalisation d’un MOOC demande beaucoup de temps aux auteurs. Il faut être motivé et persévérant. Il y a la première étape dite de « préparation » suivie de l’étape « d’animation ». En effet, une fois le MOOC ouvert sur la plateforme, il faut animer les forums. Actuellement Fabien se réserve des sessions de 2 à 3 heures de travail tous les 2 jours pour répondre aux internautes.

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans une telle aventure ?

F.G : Il n’existe pas de MOOC sur ce sujet en français. Il m’a donc semblé intéressant qu’Inria, en tant qu’institut de recherche public dédié aux sciences du numérique, puisse proposer un tel MOOC. Si on ne se positionne pas dans la réalisation de MOOCs sur des sujets tels que le web sémantique, quelqu’un d’autre le fera et je trouve dommage de perdre cette visibilité. En réalisant ce MOOC, je touche dix fois plus de monde que le cours que je donne en amphi et j’atteins des personnes qui n’auraient pas pu accéder à un tel enseignement, notamment dans d’autres pays Francophones. Une partie des inscrits sont des doctorants ou des académiques, or il s‘agit bien là d’un public important pour Inria. De plus, les contenus et le discours de ce MOOC sont des outils pédagogiques qui me seront très utiles au sein de mon équipe et notamment auprès des nouveaux arrivants. Enfin j’espère que ce travail représentera une archive digitale, « une mémoire » qui pourra servir aux futures générations.

MH.C : La réalisation d’un MOOC est une expérience unique. Elle crée des liens au sein de l’équipe. Chaque épreuve franchie est une petite victoire que l’on savoure même si la pression reste jusqu’à la fin. La plus grande satisfaction sont les commentaires positifs et remerciements des personnes qui ont suivi le MOOC. Le MOOC du web sémantique et du web de données a été ouvert il y a une semaine et on comptabilise aujourd’hui 3500 inscriptions. Le sujet de ce MOOC est plus pointu que le précédant MOOC sur Python qui comptait 9500 inscrits. On espère attirer encore plus de monde avec l’attestation de suivi qui sera délivrée aux personnes ayant suivi le MOOC en entier.

M.O : De pouvoir toucher à tout et de construire le projet de A à Z est très enrichissant. Le plus dur dans la création d’un MOOC est la gestion du temps. 10 mois c’est court finalement…

Le MOOC Inria-uTOP sur le web sémantique et le web de donnée est ouvert depuis lundi 2 mars sur la plateforme FUN. Ce cours vous propose de vous former aux standards du Web de données et du Web sémantique. Il vous présentera de nombreux langages permettant d’agir sur les données du Web, tels que SPARQL, RDF, OWL, et bien d’autres. Il s’adresse plus particulièrement aux ingénieurs en informatique et aux étudiants, notamment dans le domaine des systèmes d’information, et peut être suivi en complément d’une formation classique aux technologies de base du Web.

>> Pour s’inscrire

>> Sur twitter : #moocwebsem

Mots-clés : Mooc UTOP FUN Web sémantique Web de données

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !