Sites Inria

English version

Partenariats - Universités

16/06/2010

Le modèle "Équipe-projet" Inria s'exporte en Italie

Universite Bologne Davide Sangiogi

L’Inria vient de créer la première équipe-projet commune avec une université européenne : l’Université de Bologne en Italie. Dénommée FOCUS (Foundations of Component-based Ubiquitous Systems), cette équipe est placée sous la responsabilité de Davide Sangiorgi, spécialiste des systèmes parallèles. Rencontre avec un chercheur au parcours 100% européen.

Depuis quand vous intéressez-vous aux systèmes parallèles ?

Davide Sangiorgi :  C’est à l’Université de Pise que j’ai commencé à m’intéresser aux systèmes parallèles. J’avais 23 ans. Lors de ma dernière année universitaire (équivalent du DEA en France), je travaillais sur les systèmes systoliques. J’ai été très vite fasciné par l’étude des systèmes parallèles. Ce sont des systèmes composés par des unités parfois très simples qui coopèrent pour atteindre un objectif commun complexe.

Comment votre parcours de jeune chercheur vous a-t-il mené à l’Inria ?

D.S. :  En 1989, j'ai décidé d'effectuer une thèse de doctorat à Edimbourg. J’ai alors rencontré Robin Milner, prix Turing en 1991, qui développait des modèles de calcul de processus avec des bases mathématiques solides. Ce fut un tournant décisif dans ma carrière de chercheur. L’objectif était d’analyser des systèmes informatiques parallèles complexes. L’école d’Edimbourg avait une réputation d’excellence sur ce thème. Dans le cadre de mon post doctorat, j’ai ensuite participé au projet européen Confer. Dirigé par Jean-Jacques Lévy, ce projet portait sur la conception de nouveaux langages de programmation pour les systèmes répartis. J’ai alors travaillé en collaboration avec d’autres chercheurs comme Gérard Berry, Gérard Boudol et Ilaria Castellani. En 1995, et à la suite de cette expérience, j'ai quitté l’Ecosse pour présenter ma candidature au poste de chercheur à l'institut de Sophia au sein de l’équipe MEIJE. J’y ai poursuivi des travaux sur la problématique des modèles et des langages pour le parallélisme.

Que retenez-vous des huit ans passés à l’Inria?

D.S. : J’ai énormément apprécié l’organisation du travail en équipe, les contacts avec les chercheurs de très haut niveau, la possibilité de participer à des projets nationaux ou européens. Les conditions de travail y sont exceptionnelles. J’ai beaucoup hésité en 2002, et j’ai finalement décidé de dédier une partie de mon temps à la formation des étudiants et de revenir en Italie enseigner à l’Université de Bologne. Je ne regrette pas mon choix. Je voulais connaître cette expérience d’enseignement et aujourd’hui encore je considère cette activité comme très stimulante. Mais en Italie, faire de la recherche n'est pas toujours facile. Entre autre, l’esprit d’équipe n’est pas développé parmi les chercheurs, surtout en informatique.

Qu’attendez-vous de cette nouvelle équipe, que vous allez diriger ?

D.S. :  Avec l’équipe-projet FOCUS, j’aspire à faire évoluer les mentalités. J’espère pouvoir contribuer à un changement dans les méthodes de travail. Au-delà des défis scientifiques que FOCUS s’impose, notre objectif est de transmettre à l'Université de Bologne le modèle Inria de travail en équipe. Et bien sûr, de convaincre nos meilleurs étudiants de suivre une formation doctorale en collaboration avec l'l’Inria.

ÉQUIPE-PROJET FOCUS

L'équipe de Davide Sangiorgi est aujourd’hui constituée de sept enseignants-chercheurs de l’Université de Bologne, et d’environ autant de doctorants et post-doctorants.

FOCUS (FOundations of Component-based Ubiquitous Systems) examine les fondements sémantiques pour les systèmes répartis. Ces fondements sont pensés comme des instruments pour parvenir à formaliser et vérifier des propriétés comportementales importantes des systèmes, ainsi que pour proposer des constructions linguistiques pour ces derniers.
Des fondements au service de l’ensemble des sciences informatiques, très occupées aujourd’hui avec les problématiques d' « informatique ubiquitaire » (les « ubiquitous systems » dans le titre de FOCUS), où les systèmes informatiques sont distribués ou intégrés dans des activités et des objets du quotidien et sur des réseaux à grande échelle.

Mots-clés : Université Bologne - Italie Davide Sangiorgi Equipe FOCUS Systèmes parallèles Partenariats européens Horizon2020 Europe H2020

Haut de page

Suivez Inria