Sites Inria

Prix AFIA

16/10/2014

Michaël Thomazo, récompensé pour ses travaux sur l'intelligence artificielle

Michaël Thomazo, de l'équipe GraphIK, a obtenu le prix AFIA* pour sa thèse dans le domaine de l'intelligence artificielle intitulée "Conjunctive Query Answering Under Existential Rules - Decidability, Complexity, and Algorithms".

Quel est votre parcours et comment êtes vous arrivé chez Inria ?

J’ai étudié à l’ENS de Cachan et j’ai effectué mes différents stages à l’étranger, notamment au Japon et en Allemagne. J’ai rencontré Marie-Laure Mugnier, responsable de l’équipe GraphIK, lors d’une visite de labo organisée par l’école.

J’ai eu un très bon contact et j’ai souhaité effectuer mon stage de master au sein de son équipe de recherche commune avec Inria, le LIRMM, l’Université de Montpellier 2, le CNRS et l’INRA. Cette équipe a été créée en 2010 et ses travaux de recherche se situent dans le domaine de la représentation des connaissances et des raisonnements.
Après mon stage, Jean-François Baget, chercheur au sein de l’équipe GraphIK et Marie-Laure, m’ont aidé à choisir mon sujet de thèse. Grâce à ma bourse apportée par l’ENS Cachan, j’ai pu poursuivre mon travail de recherche au sein de l’équipe.

En quoi consistent vos travaux de recherche ?

Mon travail se situe entre l’intelligence artificielle et les bases de données.
Aujourd’hui, de très nombreuses données sont publiées dans des vocabulaires différents mais qui peuvent signifier par exemple, la même chose. Le travail de l’ordinateur d’apporter une réponse rapide et juste à une demande précise est difficile car il doit apporter du sens et de la relation à l’ensemble des données.
Afin de résoudre cette problématique, j’utilise des ontologies qui me permettent de travailler sur un modèle de données représentatif d’un ensemble de concepts et de termes dans un domaine précis, ainsi que les relations entre ces concepts. Le défi est d'exploiter ces ontologies au sein d'algorithmes d'interrogation des données.
Prenons un exemple. Dans un hôpital, un médecin souhaite cibler parmi l’ensemble de ses patients, toutes les personnes qui sont atteintes d’un cancer. Il va se servir de toutes les fiches médicales de ses patients pour répondre à son besoin. Il pourra sélectionner les fiches qui indiquent par exemple « cancer » ou « lymphome ».
Un ordinateur, quant à lui, devra associer le mot « lymphome » au mot « cancer « pour répondre à la demande. Ces liens ont été précisés au sein d'une ontologie, SNOMED-CT, faite par des experts médicaux. Mon but est d'utiliser une telle ontologie, en s'en servant pour effectuer des raisonnements et enrichir les données.

Que signifie pour vous le prix de thèse que vous avez obtenu pour vos travaux de recherche ?

C'est gratifiant ! A travers ce prix, c’est aussi le travail de l'équipe qui a été récompensé. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler dans l’équipe GraphIK. J’ai apprécié l’interaction avec mes collègues et l’échange et le conseil avec mes encadrants.

Quels sont vos projets ?

Je fais actuellement mon post-doc à l'université technique de Dresde. J’ai réussi à obtenir une bourse Alexander von Humboldt pour continuer mon travail. Je compte poursuivre dans la recherche et postuler aux concours CNRS et Inria.

* AFIA : Association Française pour l'Intelligence Artificielle

Mots-clés : Prix AFIA Ontologies Intelligence artificielle Représentation des connaissances Graphik

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !