Sites Inria

Politique régionale

12/04/2012

Inria Sophia Antipolis - Méditerranée conforte son ancrage à Montpellier

Danièle Hérin, présidente Université Montpellier 2, et Gérard Giraudon, directeur du centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée

Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée conforte son ancrage à Montpellier et renforce ses liens avec ses partenaires de recherche et académiques en Languedoc Roussillon.

Inria signe la première convention d'une unité mixte de recherche à statut dérogatoire

Le 11 avril 2012, Inria a signé avec l'Université Montpellier 2 (UM2) et le CNRS, une convention fixant les modalités de fonctionnement du LIRMM (Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier). Cette convention est la première du genre signée en France faisant évoluer une unité mixte de recherche commune à plusieurs établissements, en une unité mixte de recherche à statut dérogatoire commune à des établissements en co-tutelles (CNRS et UM2) et un établissement partenaire (Inria).

Cette signature s'inscrit d'une part dans l'accord-cadre qu'Inria a signé avec le CNRS en avril 2011 et d'autre part dans celui signé en 2008 avec l'Université Montpellier 2, pour conduire ensemble une politique scientifique dynamique et contribuer ainsi à développer un pôle d'excellence dans le domaine des Sciences et Technologies du numérique en Languedoc Roussillon.

Cette convention concrétise les partenariats déjà anciens de plusieurs équipes-projets Inria avec le LIRMM :

  • DEMAR : créée au 1er octobre 2003, les objectifs de l'équipe-projet visent à étudier le système nerveux moteur, une partie du système sensoriel et leurs déficiences. Pour pallier ces dernières, DEMAR utilise la stimulation électrique fonctionnelle, actuellement seule manière de restaurer le mouvement actif en provoquant la contraction des muscles des membres paralysés.
  • GRAPHIK : créée au 1er janvier 2010, l'équipe-projet vise à étudier et développer des formalismes de représentation de connaissances ayant des propriétés de généricité, de lisibilité et d'efficacité algorithmique, et de les valider sur des systèmes à base de connaissances réels.
  • ZENITH : créée au 1er janvier 2011, l'équipe-projet s'intéresse à la gestion de données scientifiques complexes.

Inauguration du bâtiment "Modélisation de l'Environnement et du Vivant"

Bâtiment Galéra à Montpellier Bâtiment Galéra - Montpellier

Cette journée a également été marquée par l'inauguration du bâtiment de la "Modélisation de l'Environnement et du Vivant" (dit La Galéra) de l'UM2, auquel a contribué financièrement Inria, et dans lequel sont hébergées trois des cinq équipes Inria présentes à Montpellier (Equipes-projets DEMAR, VIRTUAL PLANTS et ZENITH), développant des activités dédiées à la modélisation numérique appliquée à l'environnement et le vivant. Ce bâtiment héberge également l'Institut de Biologie Computationnelle dans lequel collaborent les équipes-projets Inria VIRTUAL PLANTS et ZENITH.

"Par ces actions, Inria continue ainsi à inscrire durablement sa présence en Languedoc Roussillon et à mener une politique active aux côtés de ses partenaires académiques et territoriaux, notamment pour y développer des activités autour des Sciences et Technologies du Numérique pour la Santé et la Biologie, en visant des applications à l’Agronomie et l’Environnement. " , Gérard Giraudon, directeur du Centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée.

Haut de page

Suivez Inria