Sites Inria

Réseaux, systèmes et services, calcul distribué

23/10/2008

La biologie à la rescousse de l'informatique ?

La modélisation des cellules permettra-t-elle de répondre aux limites de la loi de Moore ?

Hugues Berry, biochimiste, de l'équipe-projet Alchemy, nous raconte comment les systèmes du vivant présentent quelques similitudes avec le domaine informatique qu'il est possible d'exploiter.

La loi de Moore a décrit l'accroissement exponentiel du nombre de transistors sur les circuits intégrés, mais sans prendre en compte les problèmes d'échauffement et de taille des éléments. Pour contourner cet obstacle, des processeurs multi-coeurs ont été développés, engendrant à leur tour de nouveaux problèmes. C'est alors que les bactéries interviennent...
L'informatique assistant les découvertes biologiques, cela paraît presque naturel à l'aide particulièrement de la modélisation. Mais la biologie venant à la rescousse de l'informatique, c'est déjà beaucoup plus original...

Mots-clés : Loi de Moore Hugues Berry Saclay - Île-de-France Alchemy

Haut de page

Suivez Inria