Sites Inria

Unithé ou café

Laure Guion - 26/09/2008

Un p'tit bug, un gros boum !

Jean-Jacques Lévy, directeur du laboratoire commun Inria - Microsoft-Research - © Bernard LACHAUD

Le monde moderne nous a habitué aux pannes informatiques. L’erreur logicielle la plus connue a provoqué l’explosion de la fusée Ariane 5 lors de son premier vol en 1996. Cette fusée était une des premières à faire autant de place à l’informatique embarquée. L’informatique n’est pas la physique. Les solutions approchées n’y existent pas. Tout doit être correct jusqu’au moindre détail. Le plus petit bogue peut  provoquer la faillite d’un gros système ou l’explosion d’une fusée d’un milliard... de francs. En appliquant de simples méthodes d’analyse statique de programme, il a été possible d’aider très rapidement à la réparation du code embarqué sur Ariane 5. La fiabilité des programmes est toujours en 2008 un domaine de recherche très actif.

Mots-clés : Jean-Jacques Lévy Programmation concurrente Informatique embarquée Fiabilité Programmation Logiciel Laboratoire commun Inria - Microsoft Research

Haut de page

Suivez Inria