Sites Inria

Algorithmique, programmation, logiciels et architectures

Conférence

Comment la nature calcule-t-elle ?

Charlotte Renauld - 17/01/2017

Et si Morpheus avait raison ? Et si nous vivions dans la matrice ? Dans une simulation parfaite de l'univers ? Cette idée, tout droit sortie d'une grosse production hollywoodienne n'est pourtant pas complètement infondée, et la question mérite d'être posée. Certaines symétries communes aux théories physiques modernes laissent penser que les lois prédisant l'évolution de l'univers, plutôt que d'être décrites par un ensemble d'équations, puissent l'être par un programme à l'intérieur d'un ordinateur un peu particulier : un automate cellulaire. Cette hypothèse met en relation directe la physique théorique, qui essaye de modéliser l'univers, avec l'informatique théorique, qui essaye d'expliquer comment les ordinateurs calculent.

Mots-clés :

Lire la suite

Stefan Haar, directeur de recherche, équipe Mexico - © Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

Révèle tes défauts

Laure Guion - 7/02/2014

Votre connexion internet à la maison vient de planter. Votre stress face à des adolescents qui hurlent qu’ils n’ont plus de wifi n’est rien face à l’avalanche d’alertes systèmes que reçoit votre fournisseur d’accès à cet instant. Comment démêler d’où vient la panne, alors que les systèmes sont interconnectés et qu’une défaillance peut se manifester ailleurs qu’à la source du problème ? Tel le médecin, le gestionnaire de systèmes doit faire la part des symptômes, pour soigner la maladie et non sa manifestation, et déduire les causes à partir d’informations incomplètes et chaotiques. Pour aller plus loin, il est parfois possible de faire un diagnostic actif : faire réagir un système pour en déduire son état comme on vérifierait un réflexe en tapant un petit marteau sur un genou.

Mots-clés :

Lire la suite

© Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

Décryptage du codage

Laure Guion - 22/03/2013

Énième formulaire administratif en ligne, vous entrez votre numéro de sécurité sociale, quand le logiciel vous indique qu’il y a une erreur. Ah oui, vous avez fait une faute de frappe sur votre département de naissance… Mais comment l’interface a-t-elle pu le détecter ? Grâce au codage ! Celui-ci permet de déceler les étourderies, mais doit aussi bien souvent aller plus loin et corriger des petites erreurs. Et on en trouve partout : envoi de sms lors d’un orage, rayures sur votre Blu-Ray préféré, capter le wifi quand on change de pièce… À travers des exemples du quotidien, nous verrons l’importance des codes correcteurs d’erreurs, afin que le message nous arrive intact quels que soient les bruitages ou les perturbations qu’a pu rencontrer l’information.

Mots-clés :

Lire la suite

Christine Paulin-Mohring, professeur, équipe Proval - © Inria / Photo J. Wallace

Unithé ou café

Maths et info font leurs preuves

Laure Guion - 10/02/2012

« Maman, je veux des bonbons ! – Moi aussi ! – Moi aussi ! ». Le calme de votre après-midi dépend d'un partage indéniablement équitable… Sachez qu’en cas de contestation, il est possible de prouver cette répartition mathématiquement, c’est-à-dire montrer de façon indiscutable que le but recherché est atteint. Cette preuve peut être automatiquement traduite en un programme toujours juste! Mais quelles différences y a-t-il entre une preuve mathématique et un programme informatique ? Une preuve pourrait-elle valoir un programme à chaque fois ? Quel programme se cache derrière cette preuve ? Nous verrons qu'une preuve se construit en plusieurs étapes et relève de logiques parfois différentes de l’accoutumée.

Mots-clés :

Lire la suite

Steve Oudot, chargé de recherche, équipe Geometrica - © Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

3D en pleines formes

Laure Guion - 9/12/2011

Votre nièce recherche une image de tyrannosaure pour son exposé, mais n’en trouve aucune avec le point de vue désiré sur l’animal. Bientôt ce problème ne se posera plus : après le texte, le son puis la vidéo, les modèles 3D vont envahir notre environnement numérique. Il faudra alors être capable de comparer automatiquement ces modèles entre eux pour les classifier et effectuer des recherches dans cette nouvelle masse de données. Pour simplifier le problème, chaque modèle est « réduit » à une signature géométrique plus facilement manipulable. Il est alors possible de formaliser ce qui nous est intuitif, comme reconnaître un même chat dans différentes positions, ou rapprocher la forme d’un cheval de celle d’un chameau.

Mots-clés :

Lire la suite

Stéphanie Delaune, chargée de recherche, équipe Secsi - © Inria / Photo Kaksonen

Unithé ou café

Big Brother won't watch us

Laure Guion - 4/11/2011

« Compte débiteur de 5386€. Dernière dépense : séjour aux Maldives. » À moins que votre inconscient ne vous joue des tours, ce n’est pas vous qui avez acheté ce voyage de rêve, mais bien quelqu’un qui a utilisé votre numéro de carte bancaire. Alors même que nous avons tous connaissance de ce type de désagréments, la sécurité informatique s’attaque à des problématiques récentes liées à la multiplication des nouvelles technologies : la protection de la vie privée et de l’anonymat. À travers des exemples, nous verrons qu’il est aujourd’hui possible de vous retrouver grâce à votre passeport électronique, et qu’il est encore très difficile de certifier la fiabilité du vote électronique.

Mots-clés :

Lire la suite

© Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

Anonymes sur internet ?

Laure Guion - 1/04/2011

Tunisie, Égypte, Lybie… Ces révolutions sont qualifiées de 2.0 car elles ont été rendues possibles grâce à la communication par internet. Mais comment les opposants ont-ils réussi à s’échanger des messages sans être repérés par les gouvernements ? En effet, normalement, nos ordinateurs sont tous identifiables grâce aux adresses IP qui leur sont attribuées. Pourtant, des moyens existent pour se rendre indétectable… Nous découvrirons dans cette rencontre les différentes techniques qui permettent de devenir anonyme : de la plus simple, qui utilise un proxy à qui on confie son identité, à d’autres plus complexes, qui mettent en place plusieurs intermédiaires pour transmettre son message.

Mots-clés :

Lire la suite

Lutz Straßburger, chargé de recherche, équipe Parsifal - © Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

C'est quoi, une preuve ?

Laure Guion - 11/03/2011

"- Il m’a menti !
 -Tu en as la preuve ?
 - Il devait être avec ses amis à Châtelet, et je ne l’ai vu nulle part.
 - C’est pas une preuve ça !"
 Oui, mais… qu’est-ce qu’une preuve ? Mathématiciens et informaticiens ne sont pas toujours d’accord. Entre les preuves formelles vérifiées automatiquement par ordinateur, et les preuves informelles qui demandent des semaines de contrôles, il n’est pas toujours facile de dire ce qui est juste ou non. Pourtant, la preuve se retrouve partout : fonctionnement de la ligne de métro 14, besoins d’authentification pour communiquer avec sa banque, confirmation du théorème des quatre couleurs… Sans oublier que la preuve a une action sociale, pour convaincre de façon certaine.

Mots-clés :

Lire la suite

Daniel Augot, directeur de recherche, équipe Tanc - © Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

Crypto incognito !

Laure Guion - 14/01/2011

C’est bientôt l’anniversaire de votre collègue, et vous voulez organiser un pot pour fêter ça. Comment échanger ces informations « sensibles » sans qu’il ne le sache ? En les cachant dans des pixels modifiés d’une photo de vos dernières vacances par exemple ! En partant du jeu de Marienbad où l’on peut calculer comment gagner systématiquement, nous entrerons dans l’univers binaire de la cryptographie où 1(+)1=0. Nous méditerons sur la notion d’aléa, et découvrirons que pour une protection infinie du message, la clé pour décoder doit être aussi longue que l’information secrète ; mais que dans la pratique, les clés sont limitées en bits. Et que les messages codés se cachent parfois dans des images ou des sons.

Mots-clés :

Lire la suite

Francesco Zappa Nardelli, chargé de recherche, laboratoire commun Inria-Microsoft Research - © Inria Saclay - Île-de-France

Unithé ou café

Ma mémoire est faible

Laure Guion - 28/05/2010

Milieu d’après-midi, 15 fenêtres sur votre écran, et vous ne vous souvenez même plus dans quel ordre vous avez avancé sur les différents dossiers. Votre ordinateur, lorsqu'il doit exécuter plusieurs tâches en même temps, n’est pas très différent de vous : il réordonne les instructions qui composent chaque tâche afin de gagner en vitesse d'exécution (on dit qu'il a une "mémoire faiblement cohérente", ou plus simplement une "mémoire faible"). Mais les bugs sont en embuscade : votre programme ne s'attend peut-être pas à ce que ses ordres soient réorganisés ! Comment le programmeur peut-il écrire des programmes pour prévenir ce type de bugs ? Ce problème connu depuis 30 ans est toujours d'actualité.

Mots-clés :

Lire la suite

Haut de page

Suivez Inria