Sites Inria

Exposition

Design et recherches en sciences sociales. De la sémiologie graphique de Jacques Bertin à la visualisation de données

Design graphique et recherches en sciences sociales. Le Laboratoire de Graphique de Jacques Bertin, 1954-2000

Le projet de recherche “Design et recherches en sciences sociales. De la sémiologie graphique de Jacques Bertin à la visualisation de données” a pour objectif d’analyser les productions du Laboratoire de graphique, créé et dirigé par Jacques Bertin à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de 1954 à 2000, afin d’en mesurer l’héritage dans les pratiques contemporaines de la cartographie, du design d’information et de la visualisation de données.

Pensé comme un triptyque, ce projet comprend l’organisation d’un colloque international à l’EHESS, d’une exposition rétrospective , et d’un atelier-forum de rencontres entre scientifiques, unités de recherche & développement, industriels, écoles d’ingénieurs, d’art et de design.

  • Date : 14/11/2017 au 15/12/2017
  • Lieu : École de Hautes études en sciences sociales (EHESS), 54 Boulevard. Raspail à Paris

Le fonds Bertin

Emblématique des liens entre design et sciences sociales , l’héritage du Laboratoire de graphique est internationalement reconnu. Les archives de ce fond cartographique ont été réparties entre l’EHESS, la BnF, et les Archives nationales (sites de Paris et de Pierrefitte-sur-Seine). Cette collection, d’une richesse incroyable, a fait l’objet de très peu d’analyses et jamais d’une exposition rétrospective.

Afin de valoriser ce fonds, le travail de commissariat scientifique, déjà effectué, a permis de sélectionner environ 1 400 pièces  représentatives des quatre thèmes identifiés :

  • les supports et la valorisation de la vie du laboratoire : les collaborations avec les chercheurs en sciences sociales et les parcours ;
  • la sémiologie graphique et l’héritage de la visualisation de données ;
  • l’expressivité et la plasticité du travail sur le relief : la représentation du territoire géographique et humain ;
  • la pédagogie du design.

À ces grandes catégories s’ajoute l’analyse de L’Atlas de la révolution française , publié entre 1985 et 2000 qui aura la place centrale de l’exposition rétrospective, fait actuellement l’objet d’un projet de recherche et de numérisation par la Plateforme de Système d’Information Géographique (PSIG) de l’EHESS.

Un projet de recherche entre design et sciences sociales

Depuis quelques années, sous l’impulsion des études anglo-saxonnes et de la réforme des écoles d’art, la structuration du champ de la recherche en design se manifeste notamment par de nombreux travaux de recherches universitaires et industrielles concernant les
différentes formes de design, leurs histoires et leurs conséquences sociales.

L’EHESS a été le lieu d’une collaboration féconde, consciente et réfléchie, entre production graphique et recherche en sciences humaines et sociales. L’implication historique du design au sein de cette école nous est donc apparue comme une expérience particulièrement intéressante à documenter et partager.

Autour de l’exposition

L’exposition mettra en relation les recherches graphiques et cartographiques initiées par Jacques Bertin, avec les innovations permises par la visualisation de données complexes. Dès lors, celle-ci peut être déplacée et adaptée dans son contenu pour tout type d’institution (musées, entreprises, évènements partenaires, commémorations, etc.), et des livrets d’exposition spécifiques peuvent être réalisés.

Journées d’études et ateliers

Les partenaires du projet pourront en outre être impliqués dans les deux autres volets du projet que sont le colloque international et le forum de rencontres entre professionnels, chercheurs et étudiants. Lors du forum, des présentations et ateliers spécifiques de la part des partenaires seront bien sûr envisagées. Les membres de l’équipe scientifique encadrant l’événement pourront également réaliser des workshops et séminaires au sein des institutions partenaires.

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !