Sites Inria

English version

Équipe-projet

Charlotte Renauld - 22/11/2016

Création de l’équipe-projet MΞDISIM

Au 1er juin 2016, l’équipe MΞDISIM est devenue équipe-projet commune avec le Laboratoire de Mécanique des Solides de l’École polytechnique (LMS). Retour avec Dominique Chapelle, responsable de l’équipe, sur le processus de création de cette équipe-projet entamé fin 2012 à la suite de l’arrêt de l’équipe-projet MACS.

Depuis ses origines, Inria s’appuie sur un modèle de recherche original qui repose sur une entité de base : l’équipe-projet (EP). Celle-ci a un cycle de vie bien défini, illustré par l’exemple de la création de MΞDISIM.

Au départ

Une équipe existe d’abord au sens d’un regroupement d’individus autour d’une thématique de recherche. Elle peut être créée à la suite d’une équipe existante arrivée à son terme, ou lorsque l’équipe décide d’un changement de trajectoire scientifique. Des chercheurs peuvent également soumettre de nouvelles idées à un centre Inria, en correspondance avec les thèmes et priorités scientifiques du centre.

L’équipe-projet MACS a rejoint le centre Inria Saclay – Île-de-France en 2012, à quelques mois du terme de son cycle de vie (douze ans), à la suite duquel l’équipe locale MΞDISIM a été créée. D’une part, les thématiques de recherche de l’équipe avaient évolué au fil des années, pour s’orienter de plus en plus du côté de la modélisation pour la médecine, et laissaient entrevoir des perspectives intéressantes pour la création d’une future équipe dans ce paysage thématique. D’autre part, l’aventure Paris-Saclay démarrait et offrait de nouvelles opportunités : un environnement scientifique permettant de nouvelles collaborations et un campus étudiant facilitant le recrutement.

1ère phase

Pour devenir équipe-projet, une équipe locale suit une procédure d’instruction codifiée de façon institutionnelle. S’entame d’abord une discussion avec la direction du centre et la direction scientifique du siège pour définir les contours de l’équipe : équipe propre ou équipe commune avec des partenaires de l’écosystème du centre ? Pour créer une équipe commune, il faut que les moyens engagés par chacune des tutelles soient équilibrés.

Après une phase de consultation des acteurs locaux et d’échanges entre les différentes tutelles, MΞDISIM et le LMS se sont mis d’accord sur les forces à mettre en place et ont demandé le feu vert de la direction scientifique du siège.

2e phase

Pour obtenir le feu vert de la direction scientifique, l’équipe présente des objectifs dans un document court de cinq pages. Après validation, la procédure d’instruction consiste à élaborer une proposition détaillée qui développe la présentation initiale, et à la soumettre à un groupe de travail constitué par Inria et chargé de faire émerger une proposition finalisée cohérente et compatible avec ce qu’Inria attend d’une équipe-projet. Dans cette proposition sont mentionnés les objectifs de recherche autour de la thématique, les partenariats envisagés au delà du rattachement multipartite de l’EP (la participation à des projets européens par exemple), la politique de développement logiciel de l’équipe et son positionnement par rapport à l’environnement scientifique (la recherche chez Inria, au sein de l’écosystème du centre de recherche, et aux niveaux national et international). Cette phase d’instruction pour MΞDISIM a duré une année. L’équipe-projet commune a été créée officiellement en juin 2016 après trois ans d’existence en tant qu’équipe locale.

Et maintenant ?

Une équipe propre qui devient équipe-projet rentre dans une certaine phase de stabilité, sans rupture. Mais la création d’une équipe-projet commune signifie que l’on peut rapprocher physiquement les composantes de l’équipe. Depuis le mois de juin 2016, MΞDISIM, qui reste hébergée par le centre Inria Saclay – Île-de-France, accueille de nouveaux membres dans les locaux du bâtiment Alan Turing : trois chercheurs permanents (dont un à mi-temps), deux doctorants et un post-doctorant. « Ça change la vie au quotidien. Ce passage est un accélérateur considérable pour nos recherches » , souligne Dominique Chapelle.

Les objectifs de MΞDISIM seront maintenant évalués avec les autres équipes du même thème scientifique tous les quatre ans. 

Mots-clés : INRIA Saclay - Île-de-France MΞDISIM Equipe-Projet Dominique Chapelle

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !