Sites Inria

English version

Partenariat

Magalie Quet - 24/03/2017

Bienvenue à InBio ! La convention de création a été officiellement signée à l’Institut Pasteur

Vendredi 17 mars 2017 a eu lieu l’officialisation de la création d’InBio, une structure de recherche commune Inria - Institut Pasteur, rattachée à Inria Saclay – Ile-de-France et hébergée à l‘Institut Pasteur.

Aux côtés de Grégory Batt, membre de l’équipe Lifeware et dorénavant également responsable d’InBio, Christian Bréchot, directeur général de l’Institut Pasteur, et Eric Horlait, directeur général délégué au transfert et aux partenariats industriels chez Inria, ont signé la convention de création de cette nouvelle structure dont l’objectif est de développer des méthodes expérimentales et informatiques pour aider à la compréhension du fonctionnement des systèmes vivants au niveau cellulaire.

Aujourd'hui, biologie et sciences numériques vont de pair. Mieux comprendre le fonctionnement des systèmes biologiques au niveau cellulaire, guider le développement de molécules ou de cellules thérapeutiques, et optimiser les traitements médicaux sont des enjeux importants de la biologie moderne qui intéressent au premier plan l'Institut Pasteur. Ces thèmes de recherche sont fortement soutenus à l'Institut Pasteur notamment via la création récente d'un centre de bio-informatique, bio-statistique et biologie intégrative (C3BI) doté de moyens significatifs.

Côté Inria, plusieurs équipes-projets ont acquis une solide expertise sur les problèmes méthodologiques et computationnels non-triviaux soulevés par ces questions d'analyse de données et de modélisation, de conception et d'optimisation en biologie moléculaire et cellulaire. Établir des collaborations entre les deux instituts pour travailler en synergie sur ces questions est donc très naturel.

Développer des recherches interdisciplinaires

En pratique les problèmes rencontrés dans ce domaine sont difficiles et leur résolution efficace nécessite le plus souvent une recherche réellement interdisciplinaire dans laquelle approches expérimentales et développements méthodologiques sont finement couplés.

Dans ce contexte, la possibilité pour des chercheurs Inria d'effectuer leurs recherches au sein du C3BI sur le site de l'Institut Pasteur est une opportunité importante. Une étape supplémentaire est franchie vers l'interdisciplinarité lorsque des chercheurs ont la possibilité de faire au sein d'une même structure à la fois des recherches expérimentales et des recherches théoriques , comme c'est le cas avec InBio.

Grégory Batt, responsable d’InBio, souligne l’originalité de cette nouvelle structure et la chance de pouvoir la développer dans le paysage scientifique français :« En fait, il y a peu d’endroits en France où il est possible de créer ce type de structure. C’est en me posant simplement la question de ce que je souhaitais vraiment faire et de ce qu'il me semblait vraiment important de faire maintenant, indépendamment de toute contrainte, que j’ai imaginé créer une équipe doublement mixte. »  Doublement mixte, non seulement parce qu'elle combine recherche expérimentale et recherche théorique, mais aussi parce qu’elle est commune à Inria et l’Institut Pasteur.

« La création aujourd’hui d’InBio montre la capacité des deux instituts à être à l‘écoute des propositions des chercheurs même si celles-ci sortent des schémas habituels. J’ai aujourd’hui des conditions de travail optimales pour avancer sur ces questions, et donc la lourde responsabilité de réussir et de mériter cette confiance accordée par les deux instituts. »

Focus  : les objectifs d’InBio

L’objectif principal d'InBio est de développer des plates-formes expérimentales, des méthodes mathématiques, du logiciel et des approches de clonage moléculaire pour rationaliser et automatiser le processus de découverte en biologie .

Pour cela, deux tâches doivent être automatisées et intégrées. La première est de concevoir l’expérience la plus informative étant donné les connaissances courantes sur le système étudié et l’ensemble des souches disponibles. La seconde est de réaliser l’expérience choisie, d’exploiter les données nouvelles et de mettre à jour les connaissances courantes sur le système . La connaissance du système est formalisée par un ensemble de modèles en compétition incorporant les incertitudes sur les valeurs des paramètres.

  • Christian Bréchot, directeur général de l’Institut Pasteur Inria

  • Eric Horlait, directeur général délégué au transfert et aux partenariats industriels Inria

  • Grégory Batt, responsable d'InBio Inria

  • Signature de la convention, avec de g. à dr. : Eric Horlait et Christian Bréchot Inria

  • De g. à dr. : Eric Horlait, Grégoy Batt et Christian Bréchot Inria

Mots-clés : Inria Saclay - Île-de-France Institut Pasteur InBio

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !