Sites Inria

English version

Portrait

Charlotte Renauld - 30/09/2016

Aline Carneiro Viana : portrait d’une chercheuse ''that you should watch''

La Communauté Networking Networking Women  (N2 Women) a publié la liste des dix femmes "à suivre" dans le domaine du réseau et de la communication (10 Women in Networking / Communications That You Should Watch ). Aline Carneiro Viana, membre de l’équipe INFINE du centre Inria Saclay – Île-de-France, fait partie de ces femmes très actives et impliquées dans cette communauté de recherche. 

Depuis l’an dernier, N2 Women  publie une liste de personnalités à connaître et à suivre. L’objectif est de mettre à l’honneur les femmes qui progressent dans la communauté réseau. Les membres de la communauté sont invités à recommander une ou plusieurs chercheuses qui les auraient inspirés, surpris, « who has made significant contributions to our field » … Après la liste des « 10 women you should know » publiée fin 2015, Aline fait partie des « 10 women you should watch » pour cette année 2016.

« J’ai été agréablement surprise de cette nomination. Ma deuxième grossesse l’an dernier a beaucoup ralenti ma production scientifique en ce début d’année 2016 ». Mais grâce à son implication dans ses recherches, Aline a démontré que ce n’est pas parce qu’une femme chercheuse doit parfois ralentir sa production scientifique (fatigue de fin de grossesse, accouchement, congé maternité), que cela a un impact sur la qualité de son travail et sur sa réputation.

La communauté N2 Women est née d’une volonté de regrouper les minorités au sein de la communauté réseau. N2 Women organise par exemple des réunions lors de conférences qui offrent l’opportunité d’échanger sur des problématiques rencontrées par une minorité dans le domaine du réseau. Ces rendez-vous initialement créés pour les femmes sont aujourd’hui ouverts à tous.

Aline intervient régulièrement lors de ces réunions pour partager son expérience, en tant que femme, mais également sur d’autres sujets : « La parité femme-homme est un sujet très important, mais en tant que femme je n’ai personnellement jamais eu l’impression d’être traitée différemment. Il y a d’autres points qui peuvent constituer un obstacle. Par exemple, dans une conférence internationale, savoir s'exprimer clairement et objectivement en quelques phrases est un exercice difficile pour un étudiant ou une étudiante qui débute. Les étudiants américains reçoivent très tôt un entrainement pour cela. Voilà le type de sujet sur lequel nous échangeons lors de nos meetings. »

Retour sur le parcours d’Aline

Aline a fait un doctorat et soutenu une thèse au LIP6, laboratoire de l’Université Pierre et Marie Curie, avant d’entrer chez Inria en 2006 en tant que postdoc au sein de l’équipe PARIS puis de l’équipe ASAP, équipe bilocalisée entre Rennes et Saclay. En 2011, après une année sabbatique à Berlin, Aline passe son HDR (habilitation à diriger des recherches).

« C’est en 2014, avec Emmanuel Baccelli et Cedric Adjih, que j’ai entamé la procédure de création de l’équipe INFINE dont le porteur est le chercheur Laurent Massoulié. L’équipe INFINE (INFormatIon NEtworks) propose des solutions qui vont extraire, traiter et modéliser différents types d'informations (ex : analyse de la mobilité des utilisateurs du réseau, détection de communautés, ...) qui vont ensuite être utilisées pour mieux "faire" du réseau, que ce soit au niveau de la communication ou de l'infrastructure.  »

Très active dans le domaine des réseaux auto-organisables sans fil et mobiles avant sa première grossesse, Aline concentre aujourd’hui ses efforts sur l'analyse du comportement des humains  : « J'essaye de comprendre leur " behavior pattern" dans le réseau sans fil mobile : la façon dont ils se déplacent, dont ils génèrent du contenu, dont ils interagissent avec leur environnement. L'idée est d'avoir un profilage des différents types d'utilisateurs et utilisatrices du réseau mobile et d'appliquer ces informations pour mieux "faire" du réseau.  »

En collaboration avec des entreprises de Datamining notamment, Aline récupère et étudie des données sécurisées sur les utilisateurs et utilisatrices des réseaux sans fil mobiles pour en extraire des informations utiles pour ses recherches. « Les modèles d'aujourd'hui ne prennent pas en compte les incertitudes causées par le comportement hétérogène des utilisateurs et utilisatrices. Le profilage des utilisateurs et utilisatrices de réseau mobile sert à plusieurs domaines de recherches. Dans le domaine du Device-to-Device (D2D), il permettra, avec les analyses d'interaction et de mobilité des utilisateurs et utilisatrices, de mieux acheminer les données vers la ou le destinataire ou mieux diffuser une donnée dans le réseau, sans aucun coût supplémentaire. Pour améliorer la qualité de services fournis à ses utilisateurs ou utilisatrices, un opérateur de téléphonie mobile peut optimiser la distribution des ressources dans le réseau ou mieux adapter ses services en fonction des besoins de l’utilisateur ou l'utilisatrices.  » Un projet de recherche à suivre également !

Mots-clés : Infine Aline Carneiro Viana INRIA Saclay - Île-de-France Réseau Networking

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !