Sites Inria

Conférence

6/05/2010

'Serious Games' et théorie des jeux : comment simuler des situations complexes en entreprise ?

Le propre des systèmes complexes est de résister à l’analyse et de nécessiter l’expérimentation ou la simulation. Bon nombre de situations en entreprise, en particulier la compétition dans un marché ou la « coopétition » avec des partenaires, sont complexes et difficiles à appréhender, en particulier pour prendre correctement en compte le comportement des autres acteurs.

Loading the player...

Cet exposé décrit une approche de la modélisation d’un système d’acteurs, particulièrement adaptée à la modélisation des entreprises, fondée sur la théorie des jeux et sur l’optimisation par apprentissage du comportement de ces acteurs. Il ne s’agit pas de simuler pour prévoir (ce qui nous échappe précisément à cause de la complexité) mais de simuler pour augmenter son « potentiel de situation », de devenir plus « aguerri » par la pratique de « serious games » , dans la tradition des « war games » . Nous présentons une approche (GTES) qui repose sur la combinaison de trois techniques : la simulation par échantillonnage (Monte-Carlo), la théorie des jeux pour ce qui concerne la recherche d’équilibre entre les stratégies, et les méthodes heuristiques d’optimisation locale. Les exemples d'application concrets sont tirés du contexte de la téléphonie mobile : arrivée d'un nouvel entrant, évaluation du bénéfice d'une licence UMTS, collaboration avec la distribution.

Mots-clés : Yves Caseau Le modèle et l'algorithme Colloquium Conférences scientifiques

Haut de page

Suivez Inria