Sites Inria

English version

Conférence scientifique

7/07/2017

Fabrizio De Vico Fallani (Aramis) : Comment les mathématiques contribuent à comprendre et “utiliser” notre cerveau

Aujourd’hui les techniques de neuroimagerie, tels quels la image par résonnance magnétique (IRM) ou l’électroencéphalographie (EEG), permettent d’avoir une représentation numérique de notre cerveau. Comment traiter cette énorme quantité de données afin de mieux comprendre le cerveau sain et malade devient un problème qui ne concerne pas seulement la neurologie mais aussi la mathématique.

Mais ce n’est pas seulement une question de compréhension. Il s’agit aussi de voir si et comment notre activité cérébrale pourrait être utilisée pour interagir avec le monde externe et permettre, par exemple, à des individus paralysés d’écrire avec la pensée. A l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière à Paris, nous développons des interfaces cerveau-machine qui permettent, à travers des algorithmes mathématiques, d’interagir avec un ordinateur.

Comment notre cerveau apprend à faire cela est une question d’organisation cérébrale qui nous cherchons à dévoiler en étudiant comment les neurones communiquent entre eux. Mieux comprendre cet apprentissage nous permettra d’améliorer les performances des interfaces cerveau-machine et identifier, notamment, des nouvelles stratégies de réhabilitation après un accident vasculaire cérébrale.

Mots-clés : Demi-heure de science Aramis

Haut de page

Suivez Inria