Sites Inria

English version

Conférence scientifique

12/05/2016

Olivier Colliot (Aramis) : Qu'est-ce que la neurologie computationnelle ?

Les maladies neurologiques sont des pathologies complexes, à l’expression et aux causes hétérogènes, et dont l’évolution s’étale sur plusieurs décennies. Leur caractérisation nécessite l’intégration de données aussi différentes que la neuro-imagerie, l’électrophysiologie, la génétique, les marqueurs biochimiques ou encore les tests cognitifs et cliniques. 

Pour intégrer ces données complexes, une approche informatique et statistique est indispensable. Il s’agit de construire des modèles numériques des patients "neurologiques", à partir de l’ensemble des données mesurables chez le patient vivant, afin de pouvoir comprendre les processus pathologiques, mieux diagnostiquer les patients, prédire leur évolution et évaluer de nouvelles thérapies.

Tel est l’objectif de la neurologie computationnelle, champ de recherche émergent à la croisée de l’informatique, des statistiques, de l’imagerie médicale, de la bio-informatique et de la médecine. Ce champ de recherche pose de nouveaux défis aux sciences informatiques à cause notamment de la complexité et de l’hétérogénéité des données (images, signaux, séquences…), des propriétés des processus physiopathologiques (localisation, intégration longue distance, propriétés multiéchelles…), de leur dynamique temporelle et de la variabilité interindividuelle.

Dans cet exposé, je présenterai quelques-unes des réponses apportées à ces défis par l’équipe ARAMIS, principalement pour des données d’imagerie et d’électrophysiologie, et esquisserai les défis à venir pour l’intégration avec les données de génomique. Je présenterai quelques applications de ces travaux principalement dans le domaine des maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, autres démences).

Mots-clés : Aramis Neurologie Computationnelle

Haut de page

Suivez Inria