Sites Inria

English version

Rencontres Inria Industrie

Ville intelligente et mobilité : Conférenciers

Antoine Petit

PDG Inria

Par décret du Président de la République en date du 26 septembre 2014, Antoine Petit est nommé président du conseil d’administration d'Inria. Il assure également les fonctions de directeur général en application des statuts de l'Institut.

Antoine Petit a été nommé président du conseil d'administration pour une durée de 5 ans. Agrégé en mathématiques et docteur ès sciences, Professeur des Universités de classe exceptionnelle à l’ENS de Cachan, il était auparavant directeur général adjoint de l’Institut.

Né en 1960, Antoine Petit a d’abord été enseignant-chercheur de 1984 à 2004, assistant-agrégé à l’Université d’Orléans, maître de conférences à l’Université Paris-Sud puis à partir de 1994 professeur à l'Ecole normale supérieure.De 1993 à 1996, il est chargé de mission Informatique auprès du Département « Sciences et Technologies de l’Information » de la Mission Scientifique et Technique au ministère de la Recherche, puis membre du groupe d’experts « Informatique » de 1996 à 2000. En 2001 Antoine Petit est nommé directeur adjoint à la Direction de la Recherche du ministère, en charge des Mathématiques et des STIC, fonction qu’il occupe jusqu’à fin 2003. En 2004 il est détaché au CNRS, d’abord comme directeur scientifique du département Sciences et technologies de l’information puis comme directeur interrégional Sud-Ouest. 

Antoine Petit rejoint Inria en juillet 2006 pour diriger le centre de recherche Paris-Rocquencourt, puis par intérim celui de Saclay de mars à septembre 2010. Devenu directeur général adjoint, il a supervisé les relations avec les ministères de tutelle, les partenariats institutionnels avec les établissements de recherche, les entreprises et les collectivités, en France comme à l’international. Il a aussi été en charge des actions de formation par la recherche.

Antoine Petit est spécialiste de méthodes formelles, principalement à base de systèmes de transitions, pour la spécification et la vérification de systèmes parallèles et temps réel.

 

Benjamin Favriau

Chef de projets Smart City pour la ville de Paris

Benjamin Favriau  fait partie de l’équipe de la nouvelle mission « ville intelligente » créée par le maire de Paris. Il est diplômé de l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris. Après avoir été chef de projet SIG pour la ville, il a travaillé pour un organisme public d’études urbaines. Il a été amené à gérer les aspects techniques de projets de création ou d’aménagement de grande envergure liés à l’espace public parisien. Au sein de la mission « ville intelligente », il mène ou assure le suivi de projets innovants dans divers domaines tels que les systèmes d’information, la mobilité, des déchets, l’énergie, etc.

Sujet : Projet parisien de ville intelligente

Résumé :

Paris, comme d’autres métropoles à travers le monde, doit évoluer pour relever les grands défis environnementaux, sociaux et économiques du 21e siècle. Nos objectifs environnementaux pour 2020 incluent :

  • une baisse de 25 % des émissions de gaz à effet de serre à Paris
  • une baisse de 25 % de la consommation énergétique à Paris
  • l’utilisation des énergies renouvelables pour assurer 25 % des besoins énergétiques parisiens
  • plus aucun véhicule à carburant associé à la logistique du dernier kilomètre
  • +100 ha de nature à Paris

Je parlerai de la méthode que nous avons adoptée pour relever ces défis urbains : nouvelles technologies, mais aussi participation citoyenne et dialogue entre le grand public et le secteur privé. Plus particulièrement, la mairie de Paris et l’équipe de la mission « ville intelligente » ont élaboré un modèle spécifique basé sur un écosystème partageant ses ressources au sein d’un système ouvert, optimisé et interopérable pour une meilleure utilisation collective. J’aborderai ensuite les solutions que nous élaborons à Paris : réseaux intelligents avec production locale d’énergie renouvelable, introduction innovante de la nature dans la ville, etc.
En matière de mobilité, je présenterai ce que la ville de Paris a déjà mis en œuvre afin d’encourager la mobilité douce et de développer de nouveaux schémas de mobilité (Autolib’, Velib’) et je ferai le point sur nos projets innovants en matière de logistique urbaine, de mobilité électrique, etc.

 

Miguel A Gamiño Jr.

Directeur des technologies de l’information pour la ville et le comté de San Francisco. Il est aussi directeur du Department of Technology (DT, division technologie) de la ville.

En tant que directeur des technologies de l’information, M. Gamiño  pilote la réflexion en matière d’usage technologique et spécifie l’orientation stratégique de San Francisco dans ce domaine. Il exerce une fonction de conseil auprès du maire Edwin M. Lee, du conseil des autorités de surveillance et des organes de la ville pour ce qui est (1) de tirer parti des technologies pour améliorer les services gouvernementaux, (2) d’élaborer une vision technologique à l’échelle de la ville, en adoptant des bonnes pratiques et en servant de catalyseur pour une technologie améliorée, (3) d’harmoniser les normes à l’échelle de la ville, et (4) de jouer un rôle de chef de file dans le développement et la mise en application du plan relatif aux technologies de l’information et de la communication (TIC) de la ville et du comté de San Francisco.

En tant que directeur du DT, il gère les activités quotidiennes de la division qui compte plus de 220 employés et bénéficie d’un budget de fonctionnement annuel de plus de 90 millions de dollars. À l’échelle de la ville, les dépenses annuelles en matière de technologie s’élèvent à plus de 250 millions de dollars. Les activités du DT sont réparties en quatre pôles de services essentiels à la réalisation de sa mission : 

  • Opérations et infrastructure 
  • Politiques et aménagement 
  • Assistance à la clientèle 
  • Médias
 

Marie-Perrine Durot

Directrice adjointe - PRIME

Marie-Perrine Durot  est une spécialiste de la coopération scientifique et technologique internationale. Elle travaille depuis 2012 dans la région de la baie de San Francisco, au poste de Deputy Managing Director (Directrice générale adjointe) chez PRIME Inc., à la promotion de partenariats technologiques et d'une R&D innovante et intégrée s'appuyant sur une collaboration entre des instituts de recherche de niveau international et des universités autour de Paris avec des firmes US. Depuis 2013, elle est impliquée dans le lancement d'un Transatlantic Open Innovation Club, initiative visant à accélérer l'accès > l'adoption > l'intégration d'innovations transatlantiques en mettant en relation des entreprises américains et françaises, des startups et des innovateurs dans des domaines industriels spécifiques.

Avant son arrivée chez PRIME, Marie-Perrine avait travaillé à la mise en valeur des ressources en eau sur le plan international. En sa qualité de Responsable des partenariats internationaux à l'Institut français de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (IRSTEA, ex-CEMAGREF), elle a développé des partenariats stratégiques entre des scientifiques français et des universités de tout premier plan dans le monde entier, en particulier aux USA (UC Berkeley, MIT). Elle a été nommée, en 2008, chef des Affaires européennes du bureau R&D à l'Office national français de l'eau et des milieux aquatiques.

Marie-Perrine est titulaire d'un Master en Sciences de l'Université de Paris et d'un Master en Ingénierie de l'École nationale française du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF). Elle joint un background scientifique étoffé dans les écotechnologies à une maîtrise exceptionnelle des relations de partenariat acquise au cours de sa carrière auprès de partenaires tant universitaires qu'industriels et commerciaux.

 

Valérie Issarny

Coordinatrice scientifique du programmeInria@SiliconValley -  Inria

Dr Valérie Issarny  occupe un poste de Directrice de recherche à l'Inria, l'Institut national français de recherche en informatique et en science et technologies des communications, dont elle a dirigé jusqu'en 2013 l'équipe de recherche ARLES, chargée d'étudier des systèmes logiciels distribués pour améliorer les dispositifs en réseau sans fil en insistant en particulier sur l'informatique orientée services. Valérie étudie plus spécialement les solutions intergicielles qui facilitent le développement de services collaboratifs distribués, y compris de services mobiles déployés sur les smartphones et en interaction avec des capteurs et des actionneurs.

Valérie a reçu en 2013 une des “12 Etoiles de l’Europe”, décernées par le ministère français de la Recherche en reconnaissance de sa coordination du projet FP7 ICT FET IP CONNECT sur l'intergiciel émergent (2009-13). Elle a été promue Chevalier de la Légion d'Honneur en 2014 pour sa contribution à l'Enseignement supérieur et à la Recherche.

Depuis l'été 2013, elle est coordinateur scientifique du programme Inria@SiliconValley qui promeut et favorise la collaboration entre l'Inria et des universités californiennes. Elle coordonne également le  programme Inria CityLab qui se consacre aux villes intelligentes et promeut l'engagement citoyen ; le programme est développé en collaboration avec CITRIS à l'Université de Californie, Berkeley.

Pour en savoir plus, visitez s'il vous plaît la page de Valérie.

 

Arvind Satyam

Directeur exécutif, développement commercial mondial, Groupe solutions sectorielles, Cisco

Arvind Satyam dirige l'équipe de développement commercial mondial de l'initiative Internet des objets - villes, lancée par Cisco. Ses équipes doivent : 1) développer et exécuter la stratégie des acquisitions, des investissements et des joint ventures externes ; 2) négocier des accords multilatéraux avec d'importants partenaires publics et privés ; 3) structurer des accords de financement d'infrastructures à long terme avec des fonds de capital-investissement, des banques et des fonds d'infrastructure.


 

Arvind Gupta

Coach innovation, entrepreneur en technologie et conseiller politique

Arvind Gupta est actuellement à la tête du groupe technologie et information du BJP (Bharatiya Janata Party). Il est conseiller en e-gouvernance, diffusion numérique et initiatives technologiques. Il a dirigé la campagne numérique et réseaux sociaux de l'équipe de Narendra Modi (BJP) pour les élections législatives de 2014 et les élections locales qui ont suivi dans huit états. Il dirige la Digital India Foundation (fondation indienne pour le numérique), qui travaille sur des thèmes comme l'inclusion numérique, la gouvernance de l'internet et les villes intelligentes.

Arvind promeut l'innovation depuis plus de vingt ans, à tous les postes qu'il a occupés en entreprise et en politique, dans la Silicon Valley comme en Inde. Il participe activement à plusieurs groupements du secteur : NASSCOM ou TiE. Il est membre fondateur de l'ISPiRT (Indian Software Products Industry Round table - Table ronde de l'industrie indienne des produits logiciels) . Il est régulièrement invité à intervenir lors d'événements organisés par des écoles de commerce internationales ou pour des cadres supérieurs. Il est également Eisenhower fellow for Innovation (membre d'une association internationale œuvrant pour l'innovation).

Consultant principal pour les sociétés IdeasWall, TrueValueAdvisors ou eLitmus, il siège aussi aux conseils d'administration de l'association des anciens élèves de l'IIT-BHU, du PAN-IIT et du Conseil des anciens élèves de l'université de l'Illinois.

Il est titulaire d'une licence en ingénierie électronique de l'IIT-BHU, ainsi que d'un master commerce et informatique de l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign. Il réside actuellement à New Delhi et tweete depuis l'adresse @buzzindelhi

 

Isabelle Ryl

Directrice de centre de recherche Inria Paris-Rocquencourt 

RII-Isabelle Ryl

Isabelle Ryl , Professeur des universités, titulaire d’une thèse en Informatique de l’Université de Lille 1 (1998) et d’une habilitation à diriger des recherches (2006), elle a d’abord été enseignant-chercheur de 1999 à 2010. Ses recherches portent principalement sur la vérification de propriétés de sécurité pour les systèmes ubiquitaires, les optimisations sûres pour les petits systèmes embarqués ou les réseaux de capteurs. Elle s’est progressivement investie dans les fonctions d’animation, d’abord d’enseignement, puis d’animation de la recherche et de management. Elle était en particulier de 2008 à 2010 chargée, auprès du directeur du centre, du développement du centre de recherche Inria Lille - Nord Europe.


 

Haut de page

Suivez Inria