Sites Inria

English version

Zoom sur

Deux Inria innovation labs au centre de recherche Paris - Rocquencourt

Travailler sur un programme de recherche commun, c’est l’objectif des deux « petits » laboratoires partagés entre une équipe-projet Inria (CLIME et GAMMA 3) et une PME, appelés Inria Innovation Lab  (ex I-Lab), qui ont vu le jour au centre de recherche de Paris - Rocquencourt.

Météorologie et qualité de l’air sont les deux sujets que traitera l'Inria Innovation Lab  (ex I-Lab) de CLIME et SETH/NUMTECH. Il couvrira en cela plusieurs thématiques telles que l’assimilation en dispersion atmosphérique, les prévisions d’ensemble, la réduction d’échelle, les incertitudes et méthodes statistiques afin de procurer à CLIME une source de données non négligeable (dispersion, champ météo, etc.), lui permettant ainsi de confronter ses modèles à des situations terrains.

Le laboratoire Meshing Lab commun à GAMMA 3 et Distene se focalise, quant à lui,  sur le développement de composants logiciels de génération de maillage pour la Conception Assistée par Ordinateur (CAO), en particulier : maillages volumiques à partir de géométries quelconques, maillage haute performance, maillage automatique pour la CFD et maillage automatique hexaédrique. Ce laboratoire commun permettra à GAMMA 3 de conforter sa collaboration existante avec Distene et l’orienter vers des sujets clés pour sa recherche interne.

Le point de vue de Laurent Anné, directeur commercial et cofondateur de Distene

La société Distene, spécialisée dans les technologies de conception par le calcul, a créé en mars 2010, avec l’équipe Gamma3 d'Inria, un Inria Innovation Lab  (ex I-Lab). Il s'agit du Meshing-Lab, une petite structure commune capable de renforcer le transfert des technologies développées par l’Inria dans le domaine des composants pour le maillage.

Parlez-nous de votre collaboration avec Gamma 3...

Laurent Anné : Nous avons des liens historiques avec l’Inria. Distene résulte en effet du rachat de Simulog technologies, filiale de Simulog, elle-même issue de l’institut en 1984. Notre relation avec ses chercheurs est donc forte. Nous partageons l’ambition de valoriser les résultats de la recherche. L'activité de Distene a ainsi permis l'adoption, par la plupart des éditeurs internationaux de solutions logicielles de CAO et de calcul, des composants logiciels développés avec Gamma3. Cela en fait la technologie de maillage la plus utilisée au monde. Cette relation de fournisseur impose aujourd’hui à Distene de définir une road-map  plus complète pour continuer le développement de son activité.

La création d’un Inria Innovation Lab  (ex I-Lab) fait-elle une différence à ce propos ?

Laurent Anné : Oui, il nous manquait une structure commune facilitant la prise en compte, par les chercheurs, des impératifs qui sont les nôtres. Nous disposons désormais d'un outil permettant d’asseoir et de pérenniser notre collaboration, et de mieux faire face à la concurrence. La définition d’une feuille de route commune et l'organisation de réunions de travail régulières nous permettent de passer à la vitesse supérieure. Nous pouvons dès lors proposer plus sereinement cette road-map  à nos clients, formalisant notre engagement sur des développements amont pour lesquels nous avons besoin de la contribution des chercheurs de l’Inria. Nous bénéficions également du capital confiance que procure ce couplage avec l’équipe Gamma3.

Qu’est-ce qu’un Inria Innovation Lab  (ex I-Lab)

Fort de son expérience dans les relations avec les grands groupes et dans la création d’entreprise, l’Inria a fait du transfert à destination des PME innovantes une de ses priorités.

Dans ce contexte, un programme PME spécifique a été mis en place par la direction du transfert et de l’innovation (DTI) d'Inria afin de soutenir dans le long terme une relation structurée entre une équipe-projet et une PME. Ce programme est fondé sur la notion d’Inria Innovation Lab  (ex I-Lab), un « petit » laboratoire commun entre une équipe-projet et une PME avec un programme de travail commun et explicite d’une durée de trois ans. Des moyens financiers et humains (ingénieurs), à voir comme des moyens d’amorçage, sont alloués à l’équipe-projet dans ce cadre. Les projets seront suivis tout au long de leur avancement par un comité de pilotage composé de membres Inria et de la PME. Cinq à dix Inria Innovation Labs (ex I-Lab) devraient voir le jour chaque année. Trois sont déjà opérationnels, en effet en plus de Distene et Numtech, un a vu le jour à Lille entre Idées 3Com et l’équipe-projet MINT du centre de recherche Inria Lille - Nord Europe.

Mots-clés : CLIME GAMMA 3 Paris - Rocquencourt I-Labs PME

Haut de page

Suivez Inria