Sites Inria

Séminaire des équipes de recherche

Application des méthodes de conception de la microélectronique à la biologie synthétique

© INRIA Sophie Auvin - L comme Langage

La biologie synthétique est une nouvelle science à l’interface entre les biotechnologies et les sciences pour l’ingénieur. Elle vise à la fabrication et à l’intégration de nouvelles fonctions biologiques qui n’existent pas à l’état naturel. C’est un domaine à fort potentiel applicatif dans divers domaines tels que la synthèse de nouvelles thérapies et de moyens de diagnostic, l’agronomie ou l’environnement. 

  • Date : 18/11/2015
  • Lieu : Inria Paris - Rocquencourt, bâtiment 8 - 10h30
  • Intervenant(s) : Morgan Madec, Telecom Physique Strasbourg

En plus de toutes les biotechnologies nécessaires à la réalisation pratique de ces nouvelles fonctions (synthèse d’ADN, intégration de matériel génétique dans un génome, PCR, séquençage haut-débit …), la conception in silico de ces nouvelles fonctions biologiques reste un défi en soit, similaires à certains autres défis qu’ont relevé d’autre domaines de l’ingénierie, tel que la microélectronique.

Grâce à plus de 40 ans de développement de CAO en électronique, il est aujourd’hui possible d’automatiser à plus de 90% la conception de circuits intégrant plus d’un milliard de transistors. La biologie synthétique et l’électronique étant assez proche, tout du moins d’un point de vue de la démarche de conception et des fonctions réalisées, nous explorons la possibilité de réutiliser certains outils développées en microélectronique pour la biologie synthétique.

Mots-clés : Séminaire Lifeware Application Microélectronique Synthétique Conception Biologie

Haut de page

Suivez Inria