Sites Inria

English version

Conférence scientifique

Quelques questions biomathématiques soulevées par les axes neuro-endocriniens

La demi-heure de science est ouverte au plus grand nombre. Venez nombreux !

  • Date : 15/05/2014
  • Lieu : Inria, Paris - Rocquencourt
  • Intervenant(s) : Frédérique Clément, MYCENAE
  • Organisateur(s) : MYCENAE

La demi-heure de science a lieu tous les mois, à partir de 11h, à l’amphithéâtre Jacques-Louis Lions au bâtiment 1. Un café vous accueillera dès 10h45.
Cette demi-heure a pour but de présenter, à tous les scientifiques du centre, un thème, son intérêt et les questions qui s’y rapportent, le but étant de répondre à la question « pourquoi mène-t-on des recherches dans ce domaine-là ?».

Le prochain rendez-vous le jeudi 15 mai à 11h

Frédérique Clément (MYCENAE)

Les neurones sont connus pour leur rôle dans le traitement de l’information via des signaux électriques. On sait moins que certains d’entre eux sécrètent des signaux hormonaux et agissent à distance sur leurs cellules cibles, en dehors du système nerveux central. Les neurones (dits “neurones endocrines”) capables de sécréter des neuro-hormones se trouvent principalement dans l’hypothalamus, la tour de contrôle des grandes fonctions de l’organisme (croissance, développement, métabolisme, reproduction . . .). C’est le chef d’orchestre des axes neuroendocriniens, qui impliquent aussi l’hypophyse et des organes périphériques spécifiques. Ces différents niveaux établissent entre eux un dialogue endocrine, dont le réglage fin permet d’adapter les réactions de l’organisme aux fluctuations du milieu intérieur et de l’environnement.

Les dynamiques complexes des interactions à l’oeuvre au sein de ces axes, mettant en jeu des processus cellulaires de natures très variées et se déployant sur des échelles de temps et d’espace de grande amplitude, soulèvent de nombreuses questions à la fois expérimentales et de modélisation. En prenant l’exemple de l’axe hypothalamo-hypophyso-gonadique, nous illustrerons quelques approches de modélisation mathématique et/ou d’analyse du signal qui ont été mises en oeuvre pour essayer de comprendre l’encodage et le décodage (notamment en fréquence) des signaux neurohormonaux et le contrôle qu’ils exercent sur les dynamiques des populations de leurs cellules cibles.

Voir les éditions précédentes

Localisation

Mots-clés : Demi-heure de science Mycenae Neurones Hormones Neuro-endocriniens Biomathématiques

Haut de page

Suivez Inria