Sites Inria

English version

Prix et distinction

Com CRI de Paris (*) - 9/01/2019

Chloé Audebert, lauréate du prix de thèse AMIES

Rencontre avec Chloé Audebert, ancienne étudiante de chez Reo et lauréate du prix de thèse AMIES  pour ses travaux dans l'équipe. 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

J'ai effectué mes études à l'université d'Orsay, License et Master en mathématiques. Après avoir préparé et obtenu l'agrégation de mathématiques, et suite à un travail de recherche en M1 qui m'avait beaucoup plu, je me suis inscrite au M2 Recherche mathématique pour les sciences du vivant à Orsay. 

J'ai ensuite commencé ma thèse dans l'équipe-projet Inria Reo sous la direction de Jean-Frédéric Gerbeau et de Irène Vignon-Clémentel. J'ai travaillé sur la modélisation mathématique et numérique des écoulements sanguins du foie et des fonctions hépatiques, en collaboration avec des chirurgiens menés par le Pr. Eric Vibert (hôpital Paul Brousse et CHRU de Tours) et la société Fluoptics .

Après un postdoc à Lyon dans l'équipe-projet Inria Dracula, durant lequel j'ai travaillé sur des méthodes statistiques pour prendre en compte la variabilité dans des réponses immunitaires, j'ai obtenu un poste de maître de conférences à Sorbonne Université en septembre 2018.

Vous avez reçu le prix de thèse AMIES , que représente ce prix ? 

C'est un prix décerné par AMIES (Agence pour les Mathématiques en Interaction avec l'Entreprise et la Société) parrainé par les sociétés savantes SFdS (Société Française de Statistique), SMAI (Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles) et SMF (Société Mathématique de France) . Ce prix récompense les travaux d'une thèse réalisés en partie en collaboration avec une entreprise, et qui ont des retombées pour l'entreprise et/ou la société. 

Quel projet de recherche aviez-vous présenté ?  

J'ai présenté mon projet de recherche sur l'estimation des fonctions du foie au bloc opératoire, effectué en étroite collaboration avec l'entreprise Fluoptics et des chirurgiens de l'hôpital Paul Brousse et du CHRU de Tours.

La motivation de ce travail a été de coupler des modèles et méthodes mathématiques aux techniques d’analyse de la fluorescence de la société Fluoptics . Le but étant de proposer une quantification des phénomènes observés et donc permettre aux chirurgiens d’estimer les fonctions du foie pendant les chirurgies, afin de prévoir/éviter les complications postopératoires.

Le protocole expérimental de prise de mesures de fluorescence a été conjointement défini par la société Fluoptics , les chirurgiens et moi-même. J’ai effectué la prise des images de fluorescence lors des chirurgies animales et la société Fluoptics a réalisé la quantification des images de fluorescence, afin de me fournir des courbes temporelles de l’évolution de la fluorescence pour construire et valider les modèles mathématiques. 

[...] la recherche en maths ce n'est pas uniquement un travail isolé, [...] ça peut aussi être un travail collectif, impliquant public et privé.

Qu’est ce que cette distinction va vous apporter ? 

Cette distinction m'a permis de présenter une partie de mon travail de thèse devant un public très varié lors du Forum Emploi Math . Cela permet également la promotion des mathématiques appliquées (notamment à la biologie et la médecine) qui est mon domaine de recherche. De plus, je pense que c'est important de montrer aux étudiants, mais aussi à des collègues, que la recherche en maths ce n'est pas uniquement un travail isolé, mais que ça peut aussi être un travail collectif, impliquant public et privé.
D'autre part c'est très appréciable d'avoir été évaluée par un comité d'experts et de savoir que mon travail a été apprécié et récompensé.

Mots-clés : Chloé Audebert Prix Prix de thèse AMIES REO Dracula

Haut de page

Suivez Inria