Sites Inria

English version

ERC

Les lauréats ERC d'Inria Nancy - Grand Est

Logo ERC

L'ERC a pour mission d'encourager la recherche de haute qualité en Europe grâce à un financement important. Le Conseil européen de la recherche (CER) ou European Research Council (ERC) récompense chaque année des chercheurs aux idées novatrices. Ce programme permet à ces derniers de mener pendant 5 ans une recherche exploratoire « à la frontière de la connaissance » et de pouvoir, grâce au budget alloué, constituer une équipe spécifique. 

Découvrez les scientifiques du centre Inria Nancy – Grand Est qui ont obtenu cette bourse : 

2016

Jasmin Blanchette Inria Nancy - Grand Est

Jasmin Blanchette , chercheur dans l'équipe-projet Veridis, combine deux approches scientifiques en développant la preuve automatique appliquée à la preuve interactive. Les outils automatiques sont puissants mais restreints à des logiques peu expressives alors que que les assistants de preuve ont des logiques plus riches mais sont moins bien automatisé. La principale finalité de ses recherches est de créer des assistants de preuve pour rendre les logiciels plus fiables tout en conservant leur rapidité. Découvrir son projet ERC 

 

2015

JB Mouret

Au-delà de quelques situations très contrôlées (par exemple les robots industriels), les robots autonomes actuels sont à la fois fragiles et incapables de poursuivre leur mission dès qu’un imprévu survient. Spécialisé en intelligence artificielle et en robotique, Jean-Baptiste Mouret cherche grâce à un apprentissage par essai-erreur, s’attaquant à un problème qui freine l’adoption des robots dans de nombreux contextes industriels et sociaux.

En savoir plus sur le projet Resibots  

2014  

Spécialiste des protocoles cryptographiques, Steve Kremer travaille à l’élaboration d’outils de vérification de logiciels critiques tout en avertissant le public des limites des solutions existantes. Encore marginal, le vote électronique pourrait bientôt remplacer le traditionnel bulletin dans de nombreux cas. Transposer ainsi l’ensemble des contraintes et garanties des protocoles de vote classiques demande de développer de nouveaux outils numériques.
 En savoir plus sur le projet Spooc

2011

Passionné de synthèse d’images, Sylvain Lefebvre élabore des méthodes de création d’objets, de mobilier ou de plans d’architecture basés sur des algorithmes capables de générer des textures s’inspirant d’échantillons donnés et de les reproduire à grande échelle. S’appuyant sur la démocratisation des imprimantes 3D, son projet doit permettre à tout à chacun de créer simplement et directement des objets quotidien. 

En savoir plus sur le projet ShapeForge 

2010

© Inria / D. Grandmougin

En septembre 2010, Véronique Cortier , directrice de recherche CNRS au sein de l'EPI Cassis d'Inria Nancy - Grand Est a obtenu la bourse ERC dans le cadre de son projet visant à sécuriser les protocoles de communication et les moduler afin de les rendre fiables. 

En savoir plus sur le projet ProSecure 


Axel Hutt

Axel Hutt s’intéresse au cerveau et à son fonctionnement spécifique lors d’une anesthésie. Il modélise les interactions entre neurones et compare les signaux électromagnétiques émis à ceux enregistrés par les médecins sur des patients sédatés. Une avancée décisive pour les neurologues, les psychologues… et pour les personnes prise en charge.
En savoir plus. 

 

 

2007

Bruno Lévy  © Inria / Photo C. Lebedinsky  © Inria/ Photo C. Lebedinsky

Bruno Levy travaille sur la représentation optimisée d’objets 3D par ordinateur, capable, de s’adapter en cours de calcul. La modélisation d’objets 3D est le fondement des images de synthèse mais également de certains types de simulations numériques, tant pour les calculs aérodynamiques dans l’aéronautique, que pour les recherches en chimie ou les modélisations du sous-sol pour l’industrie pétrolière.

En savoir plus sur le projet GoodShape 

Mots-clés : Jean-Baptiste Mouret ERC Jasmin Blanchette Sylvain Lefebvre Véronique Cortier Bruno Lévy Steve Kremer Axel Hutt

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !