Sites Inria

English version

Intelligence artificielle

Dialogue avec les parlementaires européens sur l'intelligence artificielle

Nazim Fatès - @ Nazim Fatès

Nazim Fatès, chargé de recherche dans l'équipe Mocqua, commune à Inria et au Loria, sera mercredi 13 février prochain l'invité d'un diner débat organisé par l'Association Parlementaire européenne, sur la thématique "Intelligence artificielle : l'Union européenne est-elle prête ?". Il débattra aux côtés de Raja Chatila, membre du groupe de haut niveau sur l'IA auprès de la Commission européenne et de Mady Delvaux, rapporteuse du Parlement concernant les recommandations à la Commission des règles de droit civil sur la robotique.

  • Date : 13/02/2019
  • Lieu : Strasbourg
  • Intervenant(s) : Nazim Fatès
  • Organisateur(s) : Association Parlementaire européenne

Tous les médias se sont emparés du sujet depuis quelques mois et toutes les grandes entreprises informatiques planchent sur les applications possibles, tant dans le domaine professionnel que personnel. Alliée pour les un.e.s, diabolisée par les autres, difficile d'appréhender sereinement son utilité et ses dérives ! Pourquoi s'emballe-t-on sur le sujet ? L'IA n'est-elle que l'apprentissage automatique de tâches par une machine ou est-ce bien plus (un mode de pensée, une certaine logique,…) ? Les recherches en IA ont-elles un potentiel infini ou bine sont-elles limitées (aide au diagnostic, reconnaissance vocale, vision artificielle,…) 

Lors de son intervention, Nazim tentera de revenir aux sources de l'IA et plus particulièrement dans les années 50 avec les textes fondateurs d'Alan Turing, John Von Neumann ou encore Norbert Wiener, qui soulevaient déjà la question d'apporter aux machines une forme d'intelligence. Si les discussions autour de la manipulation de nos données personnelles par les algorithmes de l'intelligence artificielle doivent amener les parlementaires à légiférer, il est nécessaire de prendre du recul par rapport aux débats qui nous mettent au pied du mur et revenir à des questions fondamentales. Le regard de Nazim sur le sujet sera une aide précieuse !

Mots-clés : Nazim Fatès Parlement européen Intelligence artificelle Mocqua

Haut de page

Suivez Inria