Sites Inria

English version

European Research Council 2010

Olivia Brenner - 25/11/2010

Véronique Cortier : sécuriser les protocoles

Véronique Cortier © Inria / Kaksonen

En septembre 2010, Véronique Cortier, directrice de recherche CNRS au sein de l'EPI Cassis d'Inria Nancy-Grand Est a obtenu la bourse ERC dans le cadre de son projet visant à sécuriser les protocoles de communication et les moduler afin de les rendre fiables. Rencontre avec la chercheuse.

Si Véronique Cortier a très peu de besoins en matériel, elle a davantage de besoins humains. L'obtention de cette bourse va lui permettre de s'entourer des personnes qu'elle estimera les plus compétentes pour ses recherches, à différents postes mais essentiellement des doctorants et postdoctorants. « Je vais également davantage me concentrer sur mes travaux de recherche que sur les demandes de subvention pour les mener à bien », ajoute-t-elle. Si Véronique Cortier est tenue de réaliser un rapport sur l'évolution de ses recherches, elle dispose de beaucoup de liberté d'action dans ses démarches.

Proposer des méthodes pour analyser des protocoles de communication

Après avoir été présélectionnée en juin 2010, c'est deux mois plus tard qu' elle reçoit sa notification officielle. « C'était pour moi la période idéale pour candidater. Il y a deux ans, j'avais déjà déposé un dossier qui m'avait été refusé. C'est Jean-Pierre Banâtre qui m'a conseillé de réitérer . » Le projet présenté pour l'obtention de la bourse ERC porte sur l'élaboration de preuves, la combinaison de protocoles afin qu'ils soient modulables.

Ses travaux de recherches portent sur la sécurisation des protocoles c'est-à-dire proposer des méthodes pour analyser des protocoles de communication tels que le vote électronique ou encore des applications de sécurité qui, pour l'instant concernent davantage le milieu bancaire. Ses travaux portent également sur la sécurisation d'applications qui peuvent être aussi utilisées pour le télépéage ou encore la communication sur les embouteillages.

Parcours

Née à Troyes dans l'Aube en 1978, Véronique Cortier s'est attachée, dès son plus jeune âge, à résoudre des problèmes mathématiques. Le Bac scientifique en poche, elle entre en classes préparatoires de mathématiques en 1995 puis rejoint deux ans plus tard l'ENS Cachan. Des cours d'informatiques obligatoires portant sur la théorie et les modèles, correspondent de très près aux mathématiques, véritable passion pour Véronique. Face à des problèmes concrets de recherche, l'étudiante considère les mathématiques comme davantage de plaisir que de travail. En 2003, après sa thèse, elle est recrutée par le CNRS et exerce en tant que directrice de recherche depuis le 1er octobre 2010. En plus d'être parmi les plus jeunes directrices de recherche, elle est maman de deux enfants. Et c'est au cœur de la Lorraine qu'elle souhaite voir épanouir sa petite famille. "J'apprécie l'identité régionale de la Lorraine ", nous confie-t-elle

Lauréats 2010

Dans la catégorie "Jeunes chercheurs", Axel Hutt (Cortex, Nancy), Paola Goatin (Opale, Sophia Antipolis), Pierre Alliez (Geometrica, Sophia Antipolis), Kartikeyan Bhargavan (Moscova, Rocquencourt), Véronique Cortier (Cassis, Nancy), Nikos Paragios (Galen, Saclay) ont reçu une bourse qui leur permettra de constituer une équipe. Dans la catégorie "Chercheurs confirmés", Jean Ponce (Willow, Rocquencourt) et André Seznec (Alf, Rennes) sont lauréats et ont choisi l'Inria pour poursuivre leurs travaux.

Mots-clés : Véronique Cortier Communication ERC European Research Council Bourse ERC Sécurité

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !