Sites Inria

English version

Logiciel

30/09/2015

Des recettes de cuisine sur-mesure grâce à Taaable

Sandwichs Taaable ©Emmanuel Nauer

L’application Taaable utilise le raisonnement à partir de cas afin de proposer des recettes sur-mesure en fonction des souhaits de l’utilisateur. Emmanuel Nauer, enseignant chercheur, a participé à la conception de ce logiciel dans le cadre de ses travaux dans l’équipe-projet Orpailleur, logiciel qui a reçu trois prix lors du Computer Cooking Contest 2015.

Savez-vous, quand vous faites un gâteau au chocolat que les œufs peuvent être remplacés par une banane et du bicarbonate de soude ? « Les œufs jouent un rôle de coagulant et chimiquement, la banane et le bicarbonate de soude ont les mêmes propriétés  » explique Emmanuel Nauer, enseignant-chercheur à l’Université de Loraine et membre de l’équipe-projet Orpailleur à Inria Nancy – Grand Est. Avec l’application Taaable qu’il a contribué à développer avec son équipe, il participe tous les ans depuis 2008 au Computer Cooking Contest, organisé au moment de la conférence ICCBR (International Conference On Case-Based Reasoning). L’objectif de ce concours : proposer des logiciels capables d’adapter des recettes de cuisine.

Comment optimiser la conception d’un sandwich ?

Chaque année, le challenge est différent : en 2015, les équipes qui s’affrontaient avaient pour mission de proposer une solution pour réaliser des cocktails incluant une vingtaine d’ingrédients déterminés. « Nous avions une liste d’une centaine de recettes de cocktails. Le logiciel devait adapter la recette en fonction des ingrédients du frigo : par exemple, si une recette contient de la bière, le logiciel propose de la remplacer par du champagne. Mais ce dernier étant plus sucré et plus alcoolisé, il faut donc que les quantités des autres composants s’adaptent.  » La seconde épreuve consistait à présenter une recette de sandwich adaptée, en proposant un ordre d’intégration des ingrédients. Avec Taaable, l’équipe d’Emmanuel Nauer a remporté ces deux épreuves. « Le public a voté après avoir goûté les recettes produites par les systèmes participants et réalisées par des cuisiniers - humains  » explique-t-il. Cette compétition s’accompagne d’une publication scientifique, pour laquelle Taaable a également remporté le premier prix.

 Un mariage des saveurs généré par ordinateur

Pour réaliser ces adaptations, le logiciel fonctionne par raisonnement à partir de cas : « Il s’agit de résoudre des problèmes en utilisant des expériences passées. Par exemple, je souhaite réaliser une tarte aux poires, mais je n’ai pas la recette. La poire est enregistrée dans notre ontologie comme un fruit à pépins. Le logiciel va donc rechercher des problèmes similaires et retrouver une recette de tarte aux pommes par exemple et l’adapter en remplaçant la pomme par de la poire. La nouvelle recette substituera aussi la cannelle par de la vanille, car l’association avec la poire est excellente. » Pour parvenir à ce résultat, Taaable utilise une ontologie de plusieurs milliers d’aliments. D’autres travaux sur l’extraction de connaissances issues de dizaines de milliers de recettes ont permis de reconnaître les associations les plus fréquentes.

Des recherches aux domaines d’application très variés

Ce logiciel s’inscrit dans le champ de recherches de l’équipe Orpailleur d’Inria Nancy – Grand Est qui réalise des systèmes intelligents grâce à des méthodes de représentation des connaissances, d’extraction de connaissances et de raisonnement. Ces travaux peuvent trouver des applications dans des logiciels très ludiques et grand public comme Taaable, mais aussi dans des outils plus pointus, comme le logiciel OrphaMine qui permet d’aider les médecins et chercheurs à mieux diagnostiquer les maladies rares. Le raisonnement à partir de cas permet également de produire des outils d’aide à la décision dans différents domaines, comme la cancérologie par exemple.

Mots-clés : Extraction de connaissances Intelligence artificielle Raisonnement à partir de cas Ontologies Annotation sémantique

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !