Sites Inria

English version

Startup

Alexandra Cravotta - 2/06/2016

Lybero.net : la start-up Inria qui facilite la cryptographie

Rendre plus simple et plus accessible d’utilisation le cryptage des données des organisations, voilà l’objectif que s’est fixé Lybero.net, toute jeune start-up issue d’Inria Nancy – Grand Est.

Le projet Lybero.net est né d’une nécessité : « J’étais RSSI (Responsable de la sécurité des systèmes d’informations) d’Inria et à ce titre, j’ai cherché à généraliser le chiffrement des disques durs. Il me fallait gérer une foule de clés de chiffrement de données et de mots de passe. J’ai cherché une solution qui permette de les conserver de manière sécurisée mais n’en ai pas trouvé, alors j’ai créé moi-même un outil » explique Bertrand Wallrich. Si quelqu’un ayant chiffré son disque oublie la phrase de passe débloquant le disque, alors les données sont perdues. « La plupart des utilisateurs retiennent cette phrase, mais certains l’écrivent sur un post-it qu’ils cachent dans un tiroir ou sous leur clavier d’ordinateur, ce qui n’est pas très sécurisé. Par ailleurs, le RSSI doit pouvoir disposer de cette clé pour accéder aux données si cela s’impose. » En effet, le RSSI peut être amené à devoir fournir ces données à la demande d’officiers de police judiciaire ou avoir besoin de récupérer ces informations suite à une absence d’un collaborateur.

Une solution à haut potentiel

L’objectif était de pouvoir réaliser un coffre-fort en ligne parfaitement sécurisé, pour le cas où un collaborateur perdrait sa clé ou sa phrase de passe ou ne serait pas en mesure de l’entrer dans le système. « Le RSSI peut les centraliser, mais il devient dès lors la cible d’attaques potentielles » explique Bertrand Wallrich qui décide donc de concevoir une solution qui permet de répartir entre plusieurs personnes la décision de récupération d’un secret stocké dans ce coffre-fort virtuel, nommé LEMS.

Le projet a très rapidement suscité l’intérêt d’Arnaud Laprévote : membre du service transfert, innovation et partenariats (STIP) d’Inria Nancy - Grand Est depuis mai 2014, il évalue le potentiel des différents projets et logiciels réalisés par les collaborateurs du centre, avec un tropisme pour tous les sujets liés à la sécurité. Les deux hommes choisissent donc de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en fondant une start-up, baptisée Lybero.net autour du système LEMS, revisité et corrigé par des chercheurs du centre. Aujourd’hui, ils se consacrent à l’organisation commerciale de leur société : « Nous avons rencontré la Banque postale plusieurs fois. Ils sont intéressés par notre travail et nous recherchons d’autres partenaires pour nous soutenir. »

La sécurité informatique : un marché en plein essor

L’objectif de Lybero.net est de fournir à ses clients des solutions simples et clé en main pour protéger leurs données. « La valeur des sociétés est de plus en plus contenue dans leurs données numériques. Il faut donc protéger cet actif numérique contre les attaques », explique Arnaud Laprévote. L'utilisation du chiffrement numérique est la seule solution valable pour protéger les données confidentielles ou sensibles. Néanmoins, si l'utilisation de la cryptographie "en point à point" est relativement aisée et n'est plus un enjeu technique aujourd'hui, son déploiement au sein d’une organisation pose des contraintes de passage à l'échelle et de recouvrement. Ces problèmes font encore aujourd'hui reculer les entreprises sur l'utilisation massive du chiffrement.

« Nous cherchons à mieux adapter notre offre aux besoins exprimés par les entreprises et les organisations tout en essayant de les sensibiliser à cet enjeu essentiel », ajoute Arnaud Laprévote. Lybero.net travaille actuellement avec IT Translation, un fonds d’investissement dont Inria détient un tiers des parts. L’objectif de la phase dite "booster " est de trouver la "plage de débarquement", c’est-à-dire le bon marché à adresser. Une phase qui devrait encore durer quelques mois.

Voir le site de Lybero.net

Mots-clés : Cryptographie Start-up Transfert de technologie Collaborative Sécurité informatique Séquestre

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !