Sites Inria

English version

Rencontres Inria-Industrie

Les conférences

Fabien Gandon

Responsable équipe de recherche Inria Wimmics et représentant Inria au W3C. 

Fabien est directeur de Recherche à Inria et responsable de l'équipe Wimmics (Inria, I3S, CNRS, Université de Nice.) qui étudie des méthodes, modèles, outils et algorithmes pour concilier le web social, essentiellement tourné vers les usagers, et le web sémantique, essentiellement tourné vers les machines et les logiciels. Fabien est aussi représentant d'Inria au consortium international de standardisation pour le web (W3C) et membre de plusieurs groupes de travail du consortium notamment dans le domaine du web de données, des données liées et du web sémantique.


Serge Abiteboul

Directeur de Recherche Inria, membre du Conseil National du Numérique

© Inria / Photo C. Lebedinsky

Diplômé de Télécom ParisTech, Serge Abiteboul a obtenu un Ph.D. de l’University of Southern California et une thèse d’État de l’Université Paris-Sud. Il est membre du Conseil national du numérique et de l’Académie des sciences, président du Conseil scientifique de la Société Informatique de France. Il a été maître de conférences à l’École polytechnique et professeur invité à Stanford et Oxford University. Il a détenu pendant un an la chaire d’informatique du Collège de France et la chaire Franqui de l’Université de Namur. Il a reçu en 1998 l’ACM SIGMOD Innovation Award, le prix EADS de l’Académie des sciences en 2007, et le prix Milner de la Royal Society in 2013. Il a obtenu en 2008 une ERC Advanced Grant. Sa recherche porte principalement sur la gestion d’information, notamment sur le web.


François Daoust

Expert W3C

François Daoust

François développe des applications web pour tous types de terminaux (mobiles, tablettes, TV, objets connectés) depuis une quinzaine d'années. Au W3C, il s'intéresse tout particulièrement à la convergence entre web et TV, et aux scénarios mettant en jeu plusieurs terminaux. Il a également participé au groupe de travail sur les communications temps-réel (WebRTC). François est le co-auteur d'un livre intitulé "Relever le défi du web mobile".


Philippe Merle

Chargé de recherche, équipe de recherche Inria Spirals

© Inria / Photo Kaksonen

Membre de l'équipe de recherche Spirals, Philippe Merle a obtenu une thèse en informatique à l'université des sciences et technologies de Lille en 1997 et a été maître de conférences à l'université des sciences et technologies de Lille de 1997 à 2002. Depuis 2001, il est chercheur chez Inria. Sa recherche porte principalement sur le génie logiciel pour les systèmes distribués, notamment pour le cloud computing et service oriented computing .


Aurélien Chouvet

Business manager W3C Bureau France

Aurélien travaille depuis huit ans dans le web; il a créé sa société dans cet univers et occupé des postes de développement d’affaires dans des entreprises de l'économie numérique. Il a rejoint le W3C en 2013 pour représenter le W3C en France, communiquer sur les travaux du consortium auprès des start-up comme des grandes entreprises, et enfin animer le réseau des membres français.


Stephane Boyera

Expert W3C

Stéphane a rejoint le W3C en 1995. Depuis le 1er Janvier 2014, il dirige l’activité web et Paiements, financée en partie par le projet HTML5Apps de l'Union Européenne (programme FP7). Précédemment il a dirigé le groupe de travail  "Device Independence". Puis, acteur clé dans le développement et le lancement de l'initiative "Web Mobile" du W3C, il gère le groupe "Device Description" jusqu'à la fin 2005. En parallèle, il a également dirigé les activités "voix" et "multimodales". Depuis 2006, il dirige les travaux du W3C concernant le rôle du web dans le développement économique et social des pays en développement, en particulier comment rendre le web utilisable, accessible et utile aux communautés rurales et populations défavorisées. Dans ce cadre, Stéphane a géré le projet FP7 "Digital World Forum" qui se concentre sur l'utilisation des TIC pour promouvoir le développement économique en Afrique et en Amérique latine. En 2008, Stéphane a pris part au lancement de la fondation World Wide Web, et a été chargé de la définition du programme  Web & Société. Il a rejoint officiellement la fondation en Janvier 2009 en tant que responsable des programmes jusqu'à la fin juin 2013. Depuis lors, il continue de travailler dans le domaine des technologies du web et du développement social et économique dans les pays à faibles et moyens revenus comme consultant indépendant. Précédemment, Stéphane  a travaillé dans le domaine de l'intelligence artificielle (acquisition et  modélisation des connaissances) à Inria. Il a un diplôme d’ingénieur de l'ESSTIN  (École Supérieure des Sciences et Technologies de l’Ingénieur de Nancy, spécialité télécommunications et réseaux).


Éric Horlait

Éric Horlait, directeur général délégué au transfert et aux partenariats industriels

Eric Horlait Eric Horlait, Directeur du transfert et de l'innovation Inria - © Inria / Photo T. Fournier

En provenance du groupe TUTOR, un groupe privé spécialisé dans la mise en place de réseaux de fibre optique, dont il était directeur, Éric Horlait devient le nouveau directeur du transfert et de l’innovation de l’institut. Titulaire d’un doctorat en informatique de l’université Paris XI et d’un doctorat d’État ès sciences de l’université Paris VI, Éric Horlait a débuté sa carrière comme Ingénieur SSII avant de se tourner vers l’enseignement supérieur au début des années 80. De 1980 à 1982, il a d’abord été maître assistant à l'ENST Paris. Il a ensuite rejoint l'Université Pierre et Marie Curie, en tant que maître de conférences jusqu’en 1989, puis comme professeur jusqu’en 2004. En parallèle, il est devenu directeur de l’UFR d’Informatique de l’Université Pierre et Marie Curie de 1992 à 1994. De 1997 à 2000, il a été conseiller scientifique pour ALCATEL, tout en étant directeur adjoint du LIP6 (CNRS UMR 7606) jusqu’en 1999. Il a pris par la suite la direction de ce laboratoire jusqu’en 2004. En 2000, Eric Horlait s’est risqué à la création d’entreprise, avec la société QosMos, dont il est devenu directeur technique en 2004. Durant cette période, il a occupé la fonction d’administrateur de "Paris Développement", une agence de développement économique de Paris. Il a quitté QosMos fin 2007 et a revendu toutes ses parts début 2008, lorsqu’il est arrivé chez AFONE, dont il est devenu le directeur général délégué de 2008 à 2010. De retour à l’Université Pierre et Marie Curie, il a participé activement à la création de la Société d’accélération de transfert de technologie (SATT) LUTECH, jusqu’en 2011, et son arrivée au sein du groupe TUTOR. Durant sa carrière, Éric Horlait a fait paraître plus de 70 publications scientifiques internationales et quatre livres. Il a également déposé cinq brevets (Technologies de QoS, paiement électronique, gestion d’alarmes).

Mots-clés : Rencontres Inria Industries Web W3C

Galerie vidéo

Haut de page

Suivez Inria