Sites Inria

English version

Transfert

8/08/2016

InriaTech, la recherche et l'innovation au service de l'emploi

Depuis avril 2015, Inria expérimente en région Hauts-de-France, au travers du centre de recherche de Lille, un nouveau dispositif destiné au transfert de technologies de ses équipes de recherche vers les entreprises : InriaTech. Première plate-forme de transfert technologique d’Inria visant à accélérer le transfert technologique vers les entreprises, cette initiative s’inscrit dans la French Tech, mouvement pour la croissance des start-up.

Chiffres clés

  • Création : avril 2015
  • 10 ingénieurs
  • 3 chargés d’affaires
  • 20 contrats de collaboration avec des entreprises depuis avril 2015
  • 3 plates-formes expérimentales et technologiques
  • 1 showroom   

InriaTech a vocation à :

  • favoriser le transfert technologique des recherches menées dans les différentes équipes de recherche Inria vers les entreprises, tout particulièrement les PME ;
  • stimuler la création de start-up, notamment par les ingénieurs d’InriaTech ;
  • créer des laboratoires communs entre les PME et les équipes-projets Inria (Inria Innovation Labs).

Ainsi, la première plate-forme technologique d’Inria aide à la montée en gamme des entreprises régionales dans les technologies numériques clés et favorise le développement de la R&D privée en région.

Partenaires

Les activités de la plate-forme sont également soutenues par les collectivités locales dont le conseil régional des Hauts-de-France, la métropole européenne de Lille et le Fonds européen de développement régional (FEDER). Les activités d’InriaTech entrent dans le cadre de l’Institut Carnot Inria.

Thématiques

En appui des équipes-projets Inria, notamment celles du centre Inria Lille – Nord Europe, les ingénieurs InriaTech interviennent principalement dans les domaines suivants :

  • Apprentissage automatique
  • Recherche opérationnelle
  • Statistiques
  • Robotique
  • Internet des objets
  • Génie logiciel
  • Interaction Homme-Machine

InriaTech s’appuie sur 3 plates-formes expérimentales et technologiques :

  • FIT, qui est un Equipex sur l’internet des objets ;
  • Grid’5000, plate-forme nationale d’Inria ;
  • Plate-forme interaction-image.

Quelques exemples de collaborations :

  • Aodyo (détection de gestes pour instrument de musique) ;
  • Cylande (prédiction de ventes) ;
  • Keycoopt (apport de l’apprentissage automatique  dans le domaine du recrutement) ;
  • La Maison Attentive (prototype de table de chevet robotisée) ;
  • What A Nice Place (apport de l’apprentissage automatique dans le domaine de la décoration intérieure).

Les principaux enjeux d’InriaTech sont :

  • intensifier les collaborations de R&D et le transfert de technologies d’Inria vers les entreprises ;
  • faire monter en gamme les entreprises dans les technologies numériques clés notamment via la création de laboratoires communs ;
  • favoriser la création de start-up par les ingénieurs InriaTech.

 

Lire le communiqué de presse (04/2015)

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !