Sites Inria

Vidéo

12/03/2013

Leap Motion, rendre plus humaine la gestuelle robotique

Démontration du projet © Arts et Métiers ParisTech

L'équipe-projet Non-A, en partenariat avec le LSIS (Ensam-Paristech) et la plate-forme technologique Usine Agile, dévoilent leurs travaux sur Leap Motion, un capteur de mouvement à bas prix. L'enjeu : développer la coactivité entre un robot et un opérateur, en mettant l'accent sur la sécurité.

Afin d'augmenter la compétitivité des entreprises, les lignes de production nécessitent une flexibilité croissante. Les tâches effectuées par les automates sont de plus en plus complexes et précises. Dans le cadre de ce projet, les chercheurs ont travaillé sur un robot de la société danoise Universal Robots, associé au capteur leap motion. Ce périphérique capture les mouvements des doigts de l'opérateur pour les retranscrire en temps réel sur un robot. Cette technique permet notamment à l'opérateur de travailler en sécurité à proximité du robot. Elle provoque également une gestuelle naturelle, un détail important pour faciliter le travail d'un humain avec une machine.

Ces travaux ont été réalisés lors d'un partenariat entre l'équipe-projet Non-A (commune avec Centrale Lille, le CNRS et l'Université Lille1*), le LSIS (Ensam-Paristech) la plate-forme technologique Usine Agile, avec le soutien de EADS Innovation Works, CITC EuraRFID et GEOMNIA.

* au sein de l'UMR 8146 CNRS-Centrale Lille-Lille1, LAGIS.

Mots-clés : Équipe-projet Non-A Leap Motion Inria Lille – Nord Europe

Haut de page

Suivez Inria