Sites Inria

Portrait

(*) - 14/05/2013

Focus sur le langage open source dynamique Pharo

@ Nicolas Petton

Nicolas Petton, membre de l'équipe-projet Rmod (commune avec l'université Lille1*) est le P.-D.G. d'Objectfusion , une société spécialisée dans le développement d'applications déployées sur le Web. Il est également auteur et contributeur de plusieurs projets open source autour de Smalltalk et JavaScript , dont Amber Smalltalk . Il interviendra le 6 juin prochain sur le Plateau Inria à EuraTechnologies, dans le cadre de la conférence Pharo .

Pourquoi utiliser Pharo ?

Nicolas Petton : Avec Pharo tout est objet (absolument tout) et les frameworks web comme Seaside ou Amber permettent de développer très rapidement des applications web.
Pharo est un environnement agile et la communauté est très active et innovante. De plus, le langage lui-même est extrêmement consistant et simple, et les outils que Pharo fournit sont nettement en avance sur les autres environnements de développement. C'est un des atouts majeurs de Pharo selon moi.

Quel retour sur investissement peut-on espérer ?

Nicolas Petton : Le couple Seaside /Amber permet de développer sur serveur sur le client (browser web) ; l'accès aux librairies comme JqueryMobile permet de développer multicanal. On peut donc réutiliser le même modèle entre les différents modèles. La société NetStyle a réalisé des benchmarks et a rapporté un temps de production de quatre mois en seaside contre onze mois en PHP.  Ce gain de temps est vrai en coût de développement mais aussi et surtout quand il s'agit de maintenance logicielle.

Quel avantages pour Pharo  ?

Nicolas Petton : L'environnement de développement est vraiment puissant. Par exemple, il est possible de débugger des applications au vol et de modifier directement les applications dans leur contexte exact de développement. Cela offre un énorme avantage en termes de retour immédiat sur les problèmes. Il nous est ainsi possible de corriger d'éventuels problèmes avec une extrême réactivité, même lorsqu'il s'agit d'applications en déploiement.

Comment trouver des développeurs Pharo ?

Nicolas Petton : Il existe bon nombre d’entreprises développant en Pharo . Il est également facile de trouver des cours sur le Web ou des personnes offrant des cours comme à Inria, par exemple. Mais notre expérience  nous démontre qu’en règle générale,  un ingénieur Java n’aura besoin que de deux/trois semaines pour être productif sous Pharo .  Pour rappel, en Pharo tout est objet, il y a de l'héritage simple, les méthodes sont publiques et les attributs protégés. La syntaxe tient sur une carte postale. Donc vraiment plus simple et consistant que Java !

* au sein de l'UMR 8022 CNRS-Lille1-Lille 3-Inria, LIFL.

Mots-clés : Nicolas Petton Centre de recherche Inria Lille - Nord Europe Pharo EuraTechnologies Rmod Open source

Haut de page

Suivez Inria