Sites Inria

English version

Portraits

6/12/2013

Chercheurs d'ici et d'ailleurs : Afrique du Sud

Adriaan Zeeman Adriaan Zeeman

Adriaan Zeeman fait partie des 50% de Sud-Africains qui ont moins de 25 ans. Fraîchement diplômé en ingénierie électronique à l’université de Stellenbosh, il a passé quatre mois au centre de recherche Inria Lille Nord Europe. De son séjour à Inria, il gardera un souvenir très… « Fun » !

Quelles sont les grandes étapes de votre parcours ?

Je suis né et j’ai grandi dans une petite ville du sud-ouest de l’Afrique du Sud. De 2008 à 2013, j’ai étudié à l’université de Stellenbosch. J’y ai d’abord obtenu un Bachelor’s Degree en ingénierie électronique, suivi d’un Master’s Degree dans cette même spécialité. Mon projet d'étude consistait à rendre plus sûrs les minibus-taxis. Ceux-ci assurent 60 % du transport public en Afrique du Sud et sont notoirement dangereux… Le système que j’ai mis au point permet de détecter les conduites à risque à partir de différentes données collectées à bord des véhicules. Comme le projet est plutôt un succès, j’espère que dans le futur, tous les minibus-taxis d’Afrique du Sud, et plus largement d’Afrique subsaharienne, en seront équipés… Durant mon Master’s Degree , j’ai noué d’excellentes relations avec mon superviseur, Thinus Booysen, qui m’a encouragé à prendre contact avec Inria. Une semaine à peine après avoir obtenu mon diplôme, soit fin septembre 2013, j’ai mis pour la première fois les pieds en France !

Quelle est votre mission au sein d'Inria ?

J’ai rejoint l’équipe-projet Fun au centre de recherche Inria Lille - Nord Europe. Cette équipe étudie des solutions pour rendre plus utilisables les réseaux ubiquitaires du futur en termes de programmation, d'adaptation ou d'insertion dans les systèmes informatiques classiques. Je travaille sur des prototypes de robots destinés au processus de simulation des réseaux de capteurs sans fil.

Que diriez-vous à de jeunes chercheurs étrangers qui envisageraient de s’installer en France ?

Qu’ils n’hésitent pas !  En ce qui me concerne, j’ai passé quatre mois riches et très agréables au sein d’Inria. Je serais volontiers resté plus longtemps. Naturellement, parler un peu le français est plus appréciable, même si au sein de mon équipe-projet, les échanges se font principalement en anglais.

Votre contrat se termine le 31 janvier 2014 : quels sont vos projets pour la suite ?

Je viens de signer un contrat dans une société d’ingénierie électronique basée à Capetown (Le Cap). Je commence dès le mois de février. C’est le début d’une nouvelle aventure professionnelle.

Afrique du Sud

Drapeau sud africain

  • Superficie : 1 221 000 km2
  • Nombre d'habitants : 52 776 000 Sud-Africains (estimation 2013)
  • Capitales : Le Cap (siège du Parlement) et Pretoria (siège du gouvernement)
  • Langues : afrikaans, anglais, ndebele, pedi, sotho, swazi, tsonga, tswana, venda, xhosa et zoulou
  • Monnaie : rand

Localisation

Mots-clés : Réseaux de capteurs Afrique du sud Robots

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !