Sites Inria

Monde Virtuel

Espace LOGIN : la démonstration Photomaton

Portrait ayant subit les trois traitements disponibles - © Inria - Photo M. Andurand

Par l'équipe MAVERICK

Les images modifiées sont aujourd’hui légion dans tous les outils de communication qui nous entourent. Les modifications que l’on peut apporter à une photographie sont très nombreuses, quasiment infinies, et de plus en plus simples à réaliser grâce notamment à des logiciels puissants tels qu’Adobe Photoshop . Ce que l’on oublie souvent, c’est que derrière chaque fonctionnalité de ce type de logiciel, se trouve un algorithme qui a nécessité des mois, voire des années de recherche, ainsi qu’une littérature scientifique fournie. 

La démonstration Photomaton illustre le travail des chercheurs d’Inria autour de nouveaux effets de modification logicielle d’images. Trois filtres sont présentés : une déformation caricaturale, un transfert de couleurs entre deux images, et un effet aquarelle.

Les filtres Transfert de couleur et Déformation caricaturale sont basés sur les caractéristiques de couleur et de texture calculées autour de chaque pixel de l’image. Selon la nature de chaque pixel, et sa situation par rapport à ses voisins, l’algorithme lui appliquera la modification correspondante. C’est ainsi que pour le filtre transfert de couleur, l’attribution des couleurs d’une image vers l’autre se fait par reconnaissance des mêmes types de textures entre les deux images. Dans le cas du filtre Déformation, les pixels sont plus ou moins déplacés selon les gradients de couleurs du motif qu’ils constituent, ce qui entraîne des courbures qui, trompant notre perception, nous font voir un visage déformé. Enfin, le filtre aquarelle essaie d’obtenir un rendu le plus proche possible d’une véritable peinture, en tenant compte des différents détails typiques d’une image en aquarelle, comme la diffusion de la peinture sur le papier selon sa nature ou l’humidité du pinceau, ou encore la pigmentation dégradée dans chaque zone colorée.

Ces recherches sont directement destinées au développement des logiciels de traitement d’image. Au-delà du côté divertissant et esthétique de telles modifications, ces fonctionnalités peuvent avoir des applications plus sérieuses. Par exemple, le filtre déformation caricaturale peut aider à mettre en évidence des éléments difficiles à voir sur une image, ce qui peut être très utile dans différents domaines.

Mots-clés : Photomaton Maverick Traitement d'image Espace LOGIN

Haut de page

Suivez Inria