Sites Inria

Séminaire In'Tech

Programme

© Africa Studio - Fotolia.com

Inria Grenoble - Rhône-Alpes organise une journée de rencontres entre chercheurs et industriels sur le thème "La théorie des jeux à l’œuvre dans la société, l'économie et l’industrie", le mardi 30 juin de 10h00 à 17h00, à Inria Montbonnot.

Programme de la journée du 30 juin 2015

9h30

Accueil des participants autour d’un café

 

Introduction au thème de la journée

10h00 - 10h20

par Bruno Gaujal et Samir Perlaza

La théorie des jeux étudie les interactions entre plusieurs preneurs de décisions et leurs impacts dans leurs comportements. Dans le cas le plus simple, un jeu est essentiellement décrit par trois éléments : les joueurs qui choisissent une action ; les ensembles d’actions qui peuvent être choisies par chaque joueur et une fonction de récompense pour chaque joueur qui lui permettra de choisir son action par rapport aux actions choisies par les autres joueurs. En utilisant ce modèle, plusieurs questions peuvent être posées : quelle sera la décision prise par chaque joueur si son intérêt est strictement individuel ? Les joueurs voudront-ils coopérer pour mieux choisir leurs actions ?
Un modèle simple en apparence permet d’étudier de façon formelle des situations variées comme l’interaction entre les clients d’un service et les opérateurs de ce service, ou des situations complexes comme la lutte contre le terrorisme, la sécurité des aéroports, le fonctionnement des réseaux de communications du futur, l’internet ou le marché de l’énergie.

 

Matinée conférences

10h20 - 11h00

  • Jeux de recharge de véhicules électriques

Samson Lasaulce , CNRS

Un des objectifs est de montrer comment des outils simples de la théorie des jeux (jeux statiques) peuvent être employés pour élaborer des stratégies de recharge de batteries de véhicules électriques. En fin d’exposé, des ouvertures faisant appels à des outils plus avancés (tels que les jeux différentiels stochastiques) seront mentionnés et ce dans le but de traiter des scénarios réalistes où la consommation d’énergie hors véhicules est connue imparfaitement et obtenir des stratégies plus performantes.

11h00 - 11h40

  • Le Jugement Majoritaire

Rida Laraki, CNRS, LAMSADE (Dauphine), École Polytechnique

Le problème présenté par les élections et, plus généralement, de diverses compétitions (vin, patinage, musique) est le suivant: Il y a plusieurs juges ou électeurs, chacun avec leurs propres opinions et objectifs  sur qui doit gagner et sur ce que devrait être l'ordre de mérite des candidats. Nous avons donc besoin d’une méthode qui va amalgamer les opinions individuelles  pour aboutir à une décision collective du jury ou de l'électorat.

Le modèle traditionnel - qui date de 1299 - et la théorie du choix social supposent que chaque juge ou électeur doit classer les candidats du premier au dernier. Malheureusement le paradoxe de Condorcet, le paradoxe d'Arrow et la manipulation stratégique montrent qu'il n'y a pas de solution satisfaisante avec cette vision traditionnelle.

Le nouveau modèle que nous proposons suppose que chaque juge ou électeur évalue les candidats dans une échelle commune de mesure. Cela conduit à une nouvelle méthode - le jugement majoritaire - qui échappe, aussi bien qu’il se peut, à tous les paradoxes classiques. Le jugement majoritaire a été testé dans les élections, des concours de vin et a été utilisé avec succès dans les recrutements universitaires.

Cette conférence a comme objectif de: (1) montrer pourquoi le modèle traditionnel de choix social échoue dans la théorie et dans la pratique; (2) montrer pourquoi le jugement majoritaire est la méthode optimale; (3) montrer, par l’utilisation de résultats expérimentaux, que le jugement majoritaire domine de nombreux modes de scrutins (et notamment Borda, Condorcet, vote par assentiment, et les scrutins majoritaires à un ou deux tours).

11h40 - 12h20

  •  Game theory and the industrial world: challenges and open problems  

Luca Rose, Huawei, Paris

Game theory has been successfully applied in the domain of economics. However, telecom operators and device manufacturers seem to overlook the results of this discipline prioritizing a centralized network paradigm instead of decentralized paradigms. The need for control, billing and security in communications networks makes autonomous intelligent devices unappealing to the big market players. Nonetheless, some relevant applications still exist in the context of ad hoc networking, military and device-to-device communications. On one hand, this talk highlights the reasons why industrial research might appear resistant to the use of game theoretical tools. On the other hand, some real world problems and fields of application in which game theory plays a fundamental role will be presented.

12h20 - 14h00

Déjeuner buffet

 

Après-midi conférences

14h00 - 14h40

  • Jeux dynamiques en économie, compétition et coopération

Tristan Tomala, HEC Paris

La théorie des jeux étudie les interactions stratégiques entre agents rationnels. Une question centrale est la tension entre coopération et compétition. Les modèles de jeux dynamiques, ou jeux répétés, permettent d'expliquer comment la coopération peut émerger entre joueurs stratégiques. Nous verrons sous quelles hypothèses et à quelles conditions cela peut arriver, puis les implications pour la théorie économique dans les modèles de concurrence et d'organisations.

14h40 - 15h20

  • Comment rendre un site d'e-commerce intelligent

Alexei Kounin et Christopher Burger, TasteHit.com

"Vous est-il déjà arrivé dans un magasin de tomber sur un produit que vous aimez sans l’avoir cherché spécifiquement? Ce sentiment de découverte spontanée agréable pour le client fait aussi le bonheur du magasin ! Dans les boutiques en ligne, il est aujourd’hui possible d’aider individuellement chaque visiteur à découvrir des produits qui lui plairont grâce à des systèmes de recommandation algorithmique. Les systèmes les plus performants sont complètement automatiques et utilisent le trafic existant du site pour apprendre à recommander.
Nous présenterons différents aspects de la recommandation personnalisée de produits sur les sites d’e-commerce: algorithmes d’apprentissage, infrastructure, collecte de données et analyse de performance."

15h20 - 15h40

PAUSE

15h40 - 16h20

  •  Apports de la théorie des jeux dans le domaine de la sécurité

Patrick Loiseau, Eurecom

De nombreuses situations en sécurité peuvent se modéliser comme un jeu entre un attaquant et un défenseur qui s'affrontent en choisissant leurs stratégies. Dans cet exposé, nous présentons deux exemples: le contrôle (routier, aéroport, etc.) où le défenseur choisit où positionner ses ressources de contrôle et l'attaquant choisit où tenter son passage; et la détection d'attaque (typiquement dans les réseaux informatiques) où le défenseur sélectionne un algorithme d'apprentissage pour distinguer les attaques des comportements normaux et l'attaquant sélectionne ses attaques. A l'aide de ces exemples, nous illustrons comment la résolution de problèmes fondamentaux de théorie des jeux peut permettre de construire de meilleures stratégies de défenses. 

 

16h20 - 17h00

  •  Réflexions sur l’architecture des réseaux électriques (du futur)

Florent Cadoux,  G2ELab

Un réseau électrique est un système dynamique gigantesque que les gestionnaires de réseaux ont pour mission de maintenir, malgré les perturbations exogènes, dans un état de fonctionnement stable et proche des valeurs nominales de fréquence et de tension. Dans l’architecture actuelle du réseau, les perturbations exogènes sont essentiellement les actions des consommateurs, et les degrés de liberté sont essentiellement des moyens de réglage au niveau de la production : le consommateur décide (dans la limite de sa souscription de puissance) et le réseau s’adapte. Les évolutions récentes de l’industrie électrique, et notamment le développement des énergies renouvelables, motivent cependant l’étude d’architectures différentes, dans lesquelles les interactions entre gestionnaires de réseau et consommateurs pendraient la forme d’un jeu beaucoup plus complexe, qui fera l’objet  de l’exposé.

Haut de page

Suivez Inria