Sites Inria

Conférences ISN 2016

Cycle de conférences à destination des enseignants et professeurs des écoles

Cycle de conférences sur les sciences du numérique, abordées d'un point de vue scientifique, technologique ou sociétal : recherches actuelles, concepts informatiques, outils et applications, histoire et évolutions, personnalités et itinéraires, impacts et débats sociétaux, ... pour accompagner l'enseignement de l'informatique au lycée.

  • Date : 13/01/2016 au 27/04/2016
  • Lieu : Inria, Montbonnot
  • Intervenants : Denis Trystram, Stéphane Redon, Alain Girault, Jérôme Euzenat, Stéphane Girard, Frédéric Desprez, Alain Viari, Blérina Sinaimeri

Objectif
Proposer à un public d'enseignants des conférences en informatique et sciences du numérique, afin de leur donner une culture sur le domaine et des ressources pédagogiques pouvant aider à la mise en place d'activités ISN avec les élèves.
 

Publics

  • enseignants de l'enseignement primaire et secondaire,
  • publics intéressés par l'enseignement des sciences du numérique de l'école primaire au lycée

Intervenants
Chercheurs, enseignants chercheurs et ingénieurs des équipes de recherche d’Inria Grenoble Rhône-Alpes

Format de chaque conférence

  • 20 min d'exposé
  • 20-40 min d'échanges et de discussions pédagogiques

Programme 2016

mercredi 13 janvier 2016 : 14h-17h
  • Optimisation multi-objectifs - Denis Trystram, Professeur à Grenoble INP

De nombreuses situations concrètes de la vie quotidienne font intervenir des points de vue différents. Du point de vue informatique et mathématique, ceci correspond à optimiser simultanément plusieurs "objectifs" qui sont souvent contradictoires. L'objectif de cette intervention est de présenter la méthodologie d'analyse multi-objectifs à partir d'un problème d'allocation d'applications sur des plates-formes de calcul à grande échelle.

  • Modélisation de nano-structures - Stéphane Redon, chercheur Inria

La première course de nano-voitures se déroulera à Toulouse en octobre 2016 et permettra d’évaluer les progrès récents en conception de nano-mécanismes. Pour les nano-voitures ou d’autres nanosystèmes complexes (les vecteurs de médicaments, les dispositifs électroniques, les nano-capteurs, etc.), la modélisation et la simulation peuvent souvent apporter une aide significative lors des phases de conception et d’analyse.

Malheureusement, l’interdisciplinarité requise pour étudier ou concevoir des nanosystèmes complexes freine le développement des nanosciences, et les outils logiciels existants sont fréquemment cantonnés à des applications spécifiques. Dans cette présentation, nous introduisons SAMSON, une nouvelle plateforme logicielle qui vise à fédérer les nanosciences algorithmiques et faciliter l’étude et la conception de nanosystèmes complexes.

mercredi 10 février 2016 : 14h-17h
  • Architectures multi-coeurs, fiabilité et optimisation - Alain Girault, chercheur Inria

Présentation des principes généraux de l'optimisation multi-critères et de l'ordonnancement pour les systèmes temps-réel embarqués. En particulier les notions d'optimum de Pareto et les techniques d'ordonnancement de liste. Ensuite sera présenté en détail un cas particulier d'ordonnancement multi-critères (temps d'exécution, consommation énergétique, fiabilité).

  • Langages et sémantique - Jérôme Euzenat, chercheur Inria

Les langages permettent la communication. La sémantique définit la manière d'interpréter les énoncés des langages pour leur attribuer un sens. Cette description très générale s'applique et est appliquée tant aux langues naturelles que nous parlons tous les jours qu'aux langages artificiels utilisés pour programmer les ordinateurs. Dans cette présentation on mettra en évidence ce qui rassemble et ce qui sépare la sémantique de ces deux types de langages. On discutera les limites des approches classiques de la sémantique, en particulier dans le contexte où des humains et des ordinateurs doivent communiquer.

mercredi 09 mars 2016 : 14h-17h
  • Statistique des événements extrêmes - Stéphane Girard, chercheur Inria

La statistique "classique" se focalise habituellement sur le comportement moyen des phénomènes aléatoires, ses résultats les plus connus étant par exemple la loi des grands nombres ou le théorème de la limite centrale. La statistique des valeurs extrêmes, au contraire, étudie le comportement exceptionnel d'une grandeur physique. Les domaines d'application privilégiés sont les sciences environnementales (phénomènes météorologiques de grande ampleur), la finance et l'assurance (coûts de sinistres très élevés) ou encore la fiabilité (matériaux soumis à des contraintes d'intensité rare).

Un défi de la statistique des valeurs extrêmes est d'estimer la probabilité d'événements si rares qu'ils n'ont jamais été observés. Il s'agit alors d'extrapoler au-delà du champ des données disponibles. Cet exposé présente les principes mathématiques sur lesquels s'appuie la statistique des valeurs extrêmes ainsi que quelques applications.

  • HPC, architectures et performances - Frédéric Desprez, chercheur Inria

Les unités de traitement parallèles sont maintenant partout. Depuis les tablettes connectées jusqu'aux supercalculateurs des grands laboratoires nationaux, l'utilisation de leurs nouvelles fonctionnalités nécessite une compréhension du fonctionnement des algorithmes distribués et des caractéristiques intrinsèques de leurs architectures. Dans cet exposé, nous ferons un tour d'horizon rapide des principes des diverses architectures actuelles, de l'algorithmique parallèle et de la manière de comprendre les performances de ces algorithmes.

mercredi 27 avril  2016 : 14h-17h
  • Apport de l'informatique en génomique des cancers - Alain Viari, chercheur Inria

Dans cette présentation nous expliquerons les concepts les plus basiques de l'évolution. Nous expliquerons ce qu'est un arbre phylogénétique et comment il est construit. Ensuite, nous verrons que presque tous les organismes dans la biosphère sont impliqués dans des relations symbiotiques avec d'autres espèces. Souvent les espèces impliquées dans les interactions symbiotiques peuvent affecter l'évolution des uns des autres. Pour cela, la cophylogénie permet la reconstruction de l'histoire commune de l'évolution de groupes d'organismes, basée sur leur information phylogénétique. La cophylogénie offre des défis stimulants aussi bien théoriques que méthodologiques pour l'informatique et ici nous présenterons quelques-uns d'entre eux.

  • Modélisation de l'évolution de espèces - Blérina Sinaimeri

La plupart des gènes de notre génome sont présents en deux copies (une sur chaque chromosome homologue). Dans un génome tumoral, en revanche, il est fréquent d'observer soit des pertes soit, au contraire, des amplifications du nombre de copie d'un gène, conduisant à la dérégulation des processus cellulaires et à la prolifération tumorale. Un mécanisme moléculaire d'amplification, identifié chez le maïs dans les années 40, consiste dans le repliement itératif de chromosomes anormaux, possédant deux centromères. Dans cet exposé, on montre comment ce processus peut être formalisé par une "grammaire" simple et comment ses traces peuvent être observées dans les données expérimentales issues du séquençage de génomes tumoraux.

Inscription

Inscription souhaitée une semaine avant chaque conférence.
S'inscrire aux conférences

Cette initiative fait l'objet d'un partenariat avec l’Académie de Grenoble depuis septembre 2010.

Keywords: Conférences ISN Médiation scientifique Lycées Enseignement informatique

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !