Sites Inria

Réseaux sociaux - Interview

Marie Odin - 16/02/2011

Trois questions à Eric Fleury, coordonnateur de l'expérience Fellows

Eric Fleury © Eric Fleury

Dans le cadre de ses activités de recherche, l’équipe DNET lance Fellows , une expérience sociale sur Facebook . Le but : améliorer la confidentialité et la diffusion d'informations sur les réseaux sociaux. Eric Fleury, coordonnateur de Fellows , explique son fonctionnement et ses objectifs.

Quel est l'intérêt de cette expérience pour l'utilisateur ?

Eric Fleury :  La dernière décennie a été le témoin de l’émergence des réseaux sociaux en ligne, Facebook étant le plus omniprésent. Si ces services sur Internet ont amorcé un changement profond dans les modes de communication, ils ne sont pas encore à l’image de la réalité. En particulier, alors que les interactions sociales se partagent entre plusieurs groupes - famille, amis proches, collègues, etc.- sur Facebook tous les liens entre individus sont similaires : tout le monde est "ami". Cette granularité grossière entraîne pour l’utilisateur une impossibilité de séparer ces différents groupes, ce qui soulève d’importantes problématiques de confidentialité. Ces derniers mois, la presse généraliste s’est fait écho de faits divers en lien avec la publication d’informations sur Facebook . Qu’il s’agisse de licenciements ou de divorces, la plupart sont provoqués par la publication d’un statut, d’une photo, d’un lien, etc. visible de tous les amis de son auteur. Malgré ce que pourraient laisser penser ces événements, il existe des moyens de contrôler les destinataires d’un message publié sur Facebook en créant des listes d'amis. Cependant, ceux-ci sont peu mis en avant et prennent du temps à créer, car il est nécessaire d’ajouter un par un chacun des membres à la liste. Dans ce contexte, il est nécessaire de pouvoir consolider la structure sociale en ligne de manière transparente. C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui Fellows , une méthode permettant de générer automatiquement les différents groupes sociaux auxquels un individu appartient.

Comment fonctionne Fellows ?

Eric Fleury  : Pour ce faire, nous exploitons uniquement les informations de connexions entre individus,  i.e.  "qui est ami avec qui", et nous nous appuyons sur des résultats établis de la sociologie que nous introduisons dans le domaine de l’analyse des réseaux au sens large sous la forme d’une mesure, la cohésion, qui quantifie à quel point un ensemble de personnes forme un groupe au sens social du terme. Cette mesure sert de pierre angulaire à un algorithme de génération de groupes. De manière à valider le modèle de groupes sociaux que nous avons établi, il est nécessaire que nous le confrontions à la réalité. C’est pourquoi nous avons développé une expérience consistant à présenter à un utilisateur de Facebook la liste des groupes que nous calculons et à lui demander d’évaluer la pertinence de chacun d’eux. Par ailleurs, nous proposons — si l’utilisateur le souhaite — de créer automatiquement des listes d’amis dans Facebook , réduisant ainsi le temps nécessaire à la configuration de cette fonctionnalité.

Quels sont les premiers résultats de l'expérience ?

Eric Fleury  : Lancée le 14 février 2011, Fellows fournit des résultats préliminaires encourageants. Les 850 premiers participants ont généré presque 20 000 groupes, en ont noté plus des trois quarts et ont créé plus de 4 000 listes sur Facebook. Presque deux tiers des groupes notés ont été jugés pertinents ou très pertinents. Pour finir, on observe qu’il existe une corrélation entre la cohésion et les notes données à chaque groupe. Nous sommes donc confiants dans la qualité de la mesure que nous avons introduite. Néanmoins, nous avons besoin d’un grand nombre de participants à cette expérience de manière à affiner nos résultats. Nous vous invitons donc à la diffuser au plus grand nombre.

L'equipe DNET  est commune à l'institut et à l'École normale supérieure de Lyon, au sein du laboratoire LIP (laboratoire de l'informatique du parallélisme). Elle conduit des recherches théoriques et expérimentales sur les réseaux sociaux afin de mieux appréhender leur structuration et la dynamique des processus de diffusion d'information en leur sein. Elle est dirigée par Eric Fleury, professeur ENS Lyon. Les travaux de recherche liés à Fellows et l'expérimentation associée sont menés par Adrien Friggeri, doctorant dans l'équipe DNET.

Mots-clés : Fellows Réseaux sociaux Facebook Eric Fleury Equipe DNET Centre de recherche Inria - Grenoble Adrien Friggeri

Haut de page

Suivez Inria