Sites Inria

Séminaire In'Tech

Martin Bellet (CitizenPress), Rémi Ronfard - 11/12/2013

Cinéma et jeu vidéo - la convergence passe par Inria

Equipe Imagine Equipe IMAGINE

1993 : pour la première fois, un jeu vidéo est adapté en film. 20 ans plus tard, la frontière entre ces deux univers tend à s’estomper. Explications avec Rémi Ronfard, référent scientifique du séminaire In’Tech sur le thème "Convergence cinéma et jeu vidéo : quels enjeux scientifiques et industriels ?", et chercheur au sein de l’équipe IMAGINE d’Inria Grenoble Rhône-Alpes.

Pourquoi parle-t-on aujourd’hui de convergence entre le cinéma et le jeu vidéo ?

Equipe IMAGINE Equipe IMAGINE

Le tournant technologique s’est produit il y a cinq ans, avec l’apparition de logiciels permettant de générer des images de synthèse en temps réel, pour un résultat aussi bon en apparence que ce que l’on peut voir au cinéma. Tirant avantage de cette avancée, certains jeux vidéo ont alors commencé à ressembler à des films, tant du point de vue de la qualité esthétique que de la narration. Dans le même temps, on a vu émerger de plus en plus de projets d’adaptation de jeux vidéo en film 3D. Deux exemples emblématiques de cette convergence viennent de studios français. Quantic Dream a ainsi fait appel à deux acteurs connus - Ellen Page et Willem Dafoe – pour "jouer", grâce à la technologie motion capture *, les personnages principaux de Beyond: Two Souls . Ce jeu vidéo réaliste et sombre est sorti en octobre 2013. Démarche inverse pour Ubisoft qui a ouvert en 2011 son propre studio de cinéma – Ubisoft Motion Pictures . Le but : adapter au cinéma ses licences vidéo-ludiques à succès que sont Assassin’s Creed ou Lapins Crétins . Au-delà de cette convergence qui est aujourd’hui avérée, la question que j’aimerais soulever lors du séminaire est celle de la possible hybridation de ces deux médias et l’avènement d’une nouvelle forme de vidéo-création.

Justement, quels sont les objectifs de cette demi-journée de rencontres que vous organisez ?

Ce séminaire est avant tout une occasion pour des chercheurs et des industriels du monde du cinéma et du jeu vidéo de se rencontrer. Nous allons essayer de couvrir le plus de thématiques possibles, du serious game au machinima** en passant par le storytelling et la previz . Comme notre public vient d’horizons différents, j’ai également veillé à ce que les conférences restent attrayantes et ne soient pas trop techniques.

Autre objectif : faire connaître et rendre accessible à tous de nouveaux outils de création, et ainsi favoriser l’émergence de petits studios. J’ai en effet constaté que le monde du jeu vidéo restait encore très éloigné de celui de la recherche académique, alors que de grands studios comme Disney se sont dotés de leurs propres laboratoires de recherche.

Comment vont évoluer les outils qui permettent une convergence entre ces deux industries ?

L’animation de personnages ou d’univers en 3D ouvre des champs pour la recherche. Mais les outils, même s’ils sont plus performants qu’il y a dix ans, ont peu évolué. Le challenge, c’est de réussir à créer des logiciels d’usage plus intuitif, notamment par les non-informaticiens, comme les graphistes, animateurs et designers.

Autre sujet de recherche, l’animation procédurale, une technique qui vise à s’émanciper des limites de la motion capture , qui ne génère que les mouvements préenregistrés.

Enfin, le développement d’intelligences artificielles pour les personnages non jouables ou l’étude des mouvements de caméras dans des univers en 3D, sujet sur lequel je travaille actuellement, contribuent aussi à gommer les limites entre le cinéma et le jeu vidéo.

* La motion capture, ou capture du mouvement, et plus particulièrement la performance capture et la facial motion captures sont des technologies qui consistent à numériser des mouvements ou les expressions d’un visage pour les restituer en 3D via des avatars virtuels.

** Le mot machinima désigne à la fois un ensemble de techniques de production audiovisuelle utilisées conjointement, et un genre cinématographique.

Mots-clés : Équipe Imagine Inria Grenoble Rhône-Alpes Cinéma Jeu vidéo Motion capture Ubisoft Quantic Dream Images de synthèses

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !