Sites Inria

English version

Multimédia

9/08/2016

Belkacem Teibi : ingénieur au service de l'innovation

Portrait Belkacem teibi DR - @inria

Belkacem Teibi travaille à la croisée de la recherche et du monde économique, au sein de l’innovation Lab LEELCO. Sa mission : élaborer des solutions commercialisables pour diffuser des contenus audio et vidéo en direct sur un très grand nombre de terminaux mobiles. L’innovation Lab LEELCO réunit des chercheurs de l’équipe de recherche Privatics et de la société Expway pour accélérer le transfert de technologies innovantes.

Quel est votre rôle au sein de l’innovation lab LEELCO ?

Belkacem Teibi : Je travaille pour LEELCO (Low End-to-End Latency COmmunications) avec Vincent Roca chercheur de l’équipe Privatics d’Inria, depuis 2015. Ce laboratoire conjoint, créé par Inria et la société Expway et financé par les deux organisations, a permis de définir un programme de travail commun.
Nos travaux portent sur la transmission de contenus numériques vers un grand nombre de terminaux mobiles. Nous voulons offrir une solution robuste pour faire face aux pertes de paquets d’informations dans ce genre de situations. L’objectif est de reconstruire les paquets perdus grâce à des algorithmes. Il y a donc deux défis à relever : d’une part permettre une diffusion de bonne qualité auprès d’un très grand nombre de terminaux et d’autre part réduire au maximum le temps de latence induit afin de permettre une diffusion quasiment en direct. Nos services pourront un jour être utilisés pour la diffusion d’événements sportifs par exemple.

Vous vous trouvez donc au croisement de la recherche et de l’industrie : cela correspondait-il à un désir personnel ?

B.T. : Je n’ai pas hésité un instant pour ce poste d’ingénieur transfert et innovation. Son positionnement colle parfaitement avec mon parcours ; j’ai obtenu deux masters : l’un en recherche, l’autre professionnel. J’ai réalisé mon stage de fin d’études chez Capgemini puis j’ai travaillé dans des start-up, notamment à Rennes, dans une start-up qui a conçu une solution permettant le contrôle d’identité des clients avant souscription d’un contrat. J’y faisais du développement de produits, notamment pour offrir ce service sur tablette et smartphone. Mais j’ai toujours eu le désir de poursuivre dans la recherche. LEELCO m’a tout particulièrement intéressé car c’est un projet international au succès reconnu. Nous participons à faire évoluer les standards dans notre secteur. Je bénéficie à la fois de la liberté d’un chercheur et du plaisir de concevoir de nouveaux outils qui sont destinés à être commercialisés.

Quels sont les projets de LEELCO pour les mois à venir ?

B.T. : Après l’audio, notre objectif est d’être de plus en plus performants sur la vidéo. Nous développons de nouveaux codes correcteurs pour compléter les paquets de données perdus lors de la transmission. Les résultats de recherche intéressants sont transférés vers Expway, où les ingénieurs conçoivent des briques technologiques complémentaires. Notre objectif, pour un événement comme les Jeux Olympiques par exemple, est de pouvoir diffuser dans la milliseconde l’événement qui vient d’être filmé.
Notre logiciel est intégré dans les équipements qui diffusent le contenu et dans les terminaux mobiles qui le reçoivent. Le marché japonais est particulièrement prometteur : de nombreux terminaux mobiles intègrent déjà nos solutions.

LEELCO, une longue collaboration entre Inria et la PME Expway

Vincent Roca, chercheur de l'équipe Privatics, collabore depuis depuis 2005 avec la PME Expway pour améliorer la fiabilité des systèmes de diffusion de contenus multimédias grande échelle sur terminal mobile léger (smartphone, tablette). L'innovation résultant de cette collaboration avait été primée en 2014 par la FIEEC, fédération qui récompense les chercheurs dont les projets technologiques ont été industrialisés dans une PME-ETI.
LEELCO, Inria Innovation Lab, a été créé en 2015 pour pérenniser cette collaboration. L’objectif est notamment d’améliorer l'innovation en la complétant afin qu’elle traite un autre type de signal et ait une couverture plus vaste qu’auparavant. Cette collaboration a été à l’origine de la création de deux emplois, dont un chercheur recruté après la soutenance de sa thèse.

Mots-clés : Vincent Roca Privatics Terminal mobile Innovation lab Multimédia Expway

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !