Sites Inria

English version

Transfert de technologies

Citizen Press - 18/07/2016

Arturo Guizar : du labo aux start-up

Arturo Guizar, chercheur-doctorant et co-fondateur de BeyondLab Arturo Guizar, chercheur-doctorant et co-fondateur de BeyondLab

Chercheur-doctorant spécialisé dans les systèmes de radiocommunication, Arturo Guizar est aussi un des cofondateurs de BeyondLab. Un projet dont l’ambition est de créer des liens entre chercheurs et entrepreneurs pour donner naissance à des start-up.

Quand il a voulu créer sa propre start-up, Arturo Guizar s’est rendu compte qu’il n’était pas évident pour les chercheurs de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. « Je n’avais pas les connaissances nécessaires, ni les ressources, ni le réseau,  explique-t-il. J’avais des amis aux États-Unis, où la culture entrepreneuriale me semble plus développée au sein même des universités. Ils font leur thèse et très naturellement s’engagent dans une création de start-up. »

Chercheur et entrepreneur

D’origine mexicaine, Arturo Guizar a pour sa part effectué son parcours en France, à l’INSA de Lyon, où il s’est spécialisé dans les télécommunications. Un stage de six mois chez Bouygues Telecom lui donne l’opportunité de découvrir le monde de l’entreprise. Il intègre par la suite l’équipe-projet Socrate d’Inria en tant que stagiaire, avant de rejoindre le CITI, un laboratoire conjoint entre l’INSA et Inria. « Le travail en laboratoire me plaît beaucoup, mais j’ai aussi besoin de concret. » Il se passionne alors pour le transfert de technologies. « Il y a une méfiance entre les entrepreneurs et les laboratoires : les uns pensent que la recherche est chronophage et ne tient pas compte des réalités du monde économique, alors que les chercheurs ont peur de se voir dépossédés de leurs technologies. Cependant, pour démocratiser les découvertes scientifiques et les transformer en innovations, il faut que ces deux communautés travaillent ensemble. »

De la technologie au produit

Il prend alors l’initiative de créer des évènements pour réunir scientifiques et entrepreneurs. « J’avais assisté à un Startup Weekend à Lyon, pour une session un peu spéciale baptisée Open Labs (laboratoires ouverts). La formule me paraissait très intéressante. » Le jeune chercheur se lance donc dans l’aventure et rassemble autour de lui une équipe de chercheurs, entrepreneurs et communicants. Après six mois d’organisation, en février 2014, 80 personnes assistent à l’événement. Parmi les start-up nées à cette occasion, deux existent toujours à l’heure actuelle.

Raphaël Meger et Xavier Blot, deux doctorants du Leti, le laboratoire du CEA spécialisé dans les micro et nanotechnologies, avaient un projet similaire à peu près au même moment. De leur rencontre avec Arturo Guizar est né le projet Beyond Lab. Après une phase de test, le concept naît juridiquement en juillet 2014 avant d’être lancé au niveau national, en septembre de la même année.

« J’ai moi-même présenté mon sujet de thèse pour qu’il trouve des applications, ce qui m’a valu d’être nommé au MIT Technology Review for the Innovators (under 35) 2016 Awards » , explique le chercheur qui compte bien un jour concrétiser ses projets d’entreprise.

Mots-clés : Arturo Guizar Start-up INRIA Grenoble - Rhône-Alpes

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !