Sites Inria

English version

Les défis scientifiques du centre Inria Bordeaux – Sud-Ouest

Chercheur du Centre Bordeaux - Sud-Ouest

La stratégie de développement scientifique du centre cherche à favoriser l'émergence de nouveaux sujets ambitieux. Ceux-ci sont montés en partenariat avec les acteurs locaux à la pointe de ces thématiques dans d'autres disciplines afin de maximiser l'impact des recherches menées.

L’ensemble de nos projets, souvent conduits en partenariat, est porté par un contexte académique, social et économique extrêmement demandeur et stimulant.

Mener des recherches dans des thématiques spécifiques

Les recherches des 21 équipes du centre portent sur les quatre axes suivants :

Nos équipes de recherche contribuent donc à la résolution des questions fondamentales posées par la modélisation informatique  et mathématique , la programmation des systèmes complexes et distribués  et les interactions  entre les différents acteurs tant humains qu’artificiels. 
Au-delà d’avancées scientifiques de premier plan reconnues au meilleur niveau international, les équipes de recherche du centre Inria Bordeaux – Sud-Ouest contribuent aux innovations qui demain seront au cœur du quotidien de tout un chacun . A titre d'exemple, nous pouvons citer la conception et la programmation de robots, la programmation sûre de machines réunissant des milliers de cœurs de calcul, la conception d’applications et de logiciels pour l’ingénierie pétrolière, la visualisation et manipulation en 3D ou 4D d’objets complexes, la prévision de l’évolution de maladies ou encore la participation aux avancées en bioinformatique…

Développer de nouvelles orientations scientifiques

Si la grande majorité des activités des équipes est menée sur leur socle historique de connaissances et d'expertise, le centre accompagne fortement la recherche de financement pour des activités plus prospectives et donc plus risquées . Cette stratégie est mise en œuvre sur chacune de nos priorités scientifiques dans un souci d'excellence sur ces 3 champs majeurs d'action : recherche, expérimentation et transfert .

Parce que les sciences et technologies du numérique ont un rôle central dans de nombreux domaines d’applications des sciences, il est essentiel que les recherches soient menées dans un soucis d’interdisciplinarité et au meilleur niveau international. Parmi les priorités du centre, on peut citer : 

Le Calcul intensif sur de nouvelles architectures 

L'objectif principal pour les prochaines années consistera à exploiter l’agrégation d'un grand nombre de tels nœuds  (possiblement accélérées par des processeurs graphiques ou des co-processeurs). Pour relever ce défi, c'est la programmation de l'ensemble des composants logiciels de la chaîne de simulation (et non des seuls solveurs) qui devra être reconsidérée. De nouveaux schémas d'ordre élevé compacts devront être développés afin d'exploiter un tel degré de parallélisme. En particulier, les schémas déjà développés seront étendus à la mécanique des fluides turbulente instationnaire, à la mécanique du solide en grande déformation, à l'électromagnétisme et à l'électrosismologie. 

Gestion des incertitudes et optimisation

Les objectifs scientifiques de ce thème visent au développement d'outils mathématiques avancés pour la modélisation probabiliste, l'analyse de fiabilité et l'optimisation de systèmes  complexes, ainsi que l'analyse des signaux complexes . Les applications visées vont de l'analyse multiéchelles en sciences de l'univers à l'ordonnancement de tâches en passant par le suivi d'objets, l'évaluation des paramètres liés au changement climatique, l'analyse du signal parole ou les mathématiques financières.

Modélisation et simulation pour la santé et la biologie

De nouveaux projets ont été en particulier créés pour des applications bio-médicales dans différents domaines (cardiaque, cérébrale, oncologie) en partenariat avec des instituts médicaux dans la région de Bordeaux . D’autres projets se focalisent sur les applications biotechnologiques et en biologie de systèmes . Les phénomènes physiologiques ou biologiques derrières ces applications sont généralement très complexes. Nos équipes se chargent en premier lieu de la modélisation ou de l'amélioration des modèles de ces phénomènes complexes.

Systèmes interactifs et approches centrées utilisateur

Les interactions entre l'humain et les technologies du numérique dans l'environnement quotidien ont une importance sociétale grandissante. Par exemple, les systèmes numériques d'aide à la personne posent de nombreux défis en terme d'utilité, d'adaptation à chacun, d'accessibilité et d'acceptabilité . Dans le domaine de l'art ou de l'archéologie, les systèmes de visualisation interactive posent des défis similaires pour les professionnels . Ces défis nécessitent à la fois une approche centrée utilisateur (de l'analyse des besoins à la validation expérimentale) et une approche pluridisciplinaire permettant d'intégrer des techniques de capteurs, d'interaction, de visualisation, d'apprentissage et d'ingénierie logicielle. De tels systèmes sont présents dans des contextes variés (espaces intelligents, robotique développementale, mondes 3D, interface cerveau-ordinateur, réalité virtuelle ou mixte).

Mots-clés : Recherche Equipes-projets Bordeaux Pau

Haut de page

Suivez Inria