Sites Inria

Exposition

Exposition : Le numérique en questions

Pour célébrer ses 10 ans, le centre a conçu une exposition permettant de replacer les sciences du numérique au cœur de notre quotidien.

Si vous souhaitez accueillir l'exposition dans votre structure (école, médiathèque...) contactez le service communication et médiation.

Vous retrouverez ci-dessous les textes des panneaux ainsi que des liens vers des ressources complémentaires pour mieux découvrir le sujet abordé !

Les robots sont-ils conçus pour remplacer les humains ?

La cobotique, néologisme issu des mots “collaboration” et “robotique”, associe en temps réel les capacités d’un robot (force, précision, répétition...) avec les compétences spécifiques d’un être humain (savoir-faire, analyse, décision...). L’opérateur et le système robotique interagissent en direct ou à distance, par une commande téléopérée ou un exosquelette prolongeant le corps humain. La cobotique est notamment utilisée dans la santé et l’industrie pour soulager l’humain des tâches répétitives et fatigantes.


Equipe-projet Inria : AUCTUS

  • Pour aller plus loin :

Classification des systèmes cobotiques, Jean-Marc Salotti, Eric Ferreri, Olivier Ly, David Daney, ISTE OpenScience , 2017 [PDF]

 

Le Soleil joue-t-il de la musique ?

Le Soleil joue-t-il de la musique ?

Le Soleil est une gigantesque caisse de résonance, à l’intérieur de laquelle des ondes acoustiques, imperceptibles à nos oreilles, se propagent dans toutes les directions. Aujourd’hui les mêmes méthodes numériques sont utilisées pour modéliser la propagation d’ondes dans le sous-sol de la Terre, dans un piano et... dans le Soleil. L’étude de ces ondes, l’héliosismologie, permet de connaître avec une grande précision la structure interne d’une étoile et de localiser des événements inhabituels comme les éruptions solaires.


Equipe-projet Inria : MAGIQUE-3D

  • Pour aller plus loin :

Computational helioseismology in the frequency domain: acoustic waves in axisymmetric solar models with flows , Laurent Gizon, Hélène Barucq, Marc Duruflé, Chris Hanson, Michael Leguèbe, Aaron Birch, Juliette Chabassier, Damien Fournier, Thorsten Hohage, Emanuele Papini, Astronomy and Astrophysics – A&A, EDP Sciences, 2017
Vidéo : Écoutez le son des vibrations internes du Soleil
Les vibrations sonores des étoiles , Sylvie Vauclair, Futura Sciences
La Nouvelle Musique des Sphères, À l’écoute des étoiles , Sylvie Vauclair, Claude-Samuel Lévine, Odile Jacob

 

Le numérique, une opportunité pour les seniors ?

Le numérique, une opportunité pour les seniors ?

La prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie représente un véritable défi sociétal. De nombreuses technologies répondent à ce défi en assistant nos aîné.e.s au quotidien dans leurs activités physiques, cognitives et sociales. Elles permettent de surveiller, d’avertir, de stimuler et de distraire. Progressivement, ces technologies s’imbriquent dans les prises en charge médicosociales et sanitaires des aidantes et aidants, ouvrant de nouveaux champs d’intervention et améliorant le bien-être de nos aîné.e.s.


Equipe-projet Inria : PHOENIX

  • Pour aller plus loin :

Une assistance numérique pour les personnes âgées : le projet DomAssist , Lucile Dupuy, Charles Consel, Hélène Sauzéon, Interstices, 2016

 

Un ordinateur peut-il lire dans nos pensées ?

Un ordinateur peut-il lire dans nos pensées ?

Les interfaces cerveau-ordinateur (BCI, Brain-Computer Interface) , qui permettent à des personnes d’interagir avec une machine en utilisant uniquement leur activité cérébrale, sont bien une réalité. Mais une BCI ne lit pas les pensées : elle analyse des signaux liés à l’activité cérébrale à l’aide de capteurs placés sur le cuir chevelu. Elle peut permettre à une personne paralysée d’un bras, suite à un accident vasculaire cérébral par exemple, de contrôler une prothèse simple, voire d’aider à sa rééducation.


Equipe-projet Inria : POTIOC

  • Pour aller plus loin :

Vidéos :
Contrôler un ordinateur par l'activité cérébrale : mythe ou réalité ? , Fabien Lotte
Journée Interfaces cerveau ordinateur de Cortico

Articles en ligne:
     Quand le cerveau parle aux machines , M. Congedo, C. Jutten in Interstices
     Cette équipe est capable de piloter un vaisseau par la pensée... vous n'y croyez pas ? A. Lécuyer, J. Legeny in Inriality
     Idée reçue : Grâce au numérique, on peut lire dans les pensées , F. Lotte in Interstices
     Apprentissage humain pour les interfaces cerveau-ordinateur , Camille Jeunet, Fabien Lotte, Bernard N'Kaoua in Les Interfaces cerveau-ordinateur , 2016

Et encore :
     L'association française de BCI
     Page vulgarisation de Fabien Lotte

 

Comment modéliser simplement la complexité du monde?

Comment modéliser simplement la complexité du monde?

Une des étapes charnières de la modélisation d’objets (pour l’animation 3D, par exemple) ou de la modélisation des phénomènes physiques complexes et dynamiques (écoulements dans un moteur, mouvement des océans...) consiste à représenter le domaine de calcul sur l’ordinateur. Pour cela, on peut utiliser un maillage : un ensemble de points reliés entre eux par des formes géométriques. Chaque entité sert ensuite aux calculs (vitesse, pression, température... du fluide). Avec des éléments plus petits et nombreux dans les zones importantes et plus grands dans les zones sans intérêt, on gagne en temps de calcul et en précision.


Equipe-projet Inria : CARDAMOM

  • Pour aller plus loin :

Découvrir la plate-forme de remaillage Mmg

 

Le numérique peut-il préserver notre patrimoine culturel ?

Le numérique peut-il préserver notre patrimoine culturel ?

Les musées sont soumis à des impératifs contradictoires : d’une part préserver les objets dont ils ont la garde, d’autre part les mettre à disposition du public et des scientifiques. Certains de ces objets sont si fragiles que le simple fait de les exposer à la lumière les dégrade. Des recherches sont actuellement menées pour développer un système d’acquisition qui permettra de numériser la forme et l’apparence d’un objet pour le restituer au public sous forme numérique ou physique.

Illustration
Numérisation de la forme et de l’apparence de différents tissus (projet Materials de l'Agence Nationale de la Recherche). Ce projet a pour objectif de numériser des tissus anciens du Musée d’Ethnographie de Bordeaux (exposition fin 2019). Partenaires académiques du projet : Institut d’Optique Graduate School (IOGS), Musée d’Ethnographie de Bordeaux (MEB), Inria Rhônes-Alpes (Equipe-projet MAVERICK). Partenaire industriel : OCÉ, filiale de    .

Equipe-projet Inria : MANAO

  • Pour aller plus loin :

Séminaire scientifique et technique : Archéologie, Imagerie numérique et 3D organisé en juin 2018 par Inria, l’Inrap et l’IRISA

 

L’intelligence artificielle est-elle vraiment intelligente ?

L’intelligence artificielle est-elle vraiment intelligente ?

L’IA est l’ensemble des techniques permettant de doter des machines ou des logiciels de capacités mimant des fonctions cognitives humaines, parmi lesquelles l’apprentissage, la résolution de problèmes, le raisonnement. L’ “intelligence” d’un programme peut être très performante, par exemple grâce à l’apprentissage profond (deep learning) , et lui permettre de reconnaître des milliers de visages, jouer à des jeux ou piloter une voiture. Mais elle est toujours limitée à un domaine bien particulier et ne dote pas les machines de la créativité ou du libre arbitre des êtres humains.


Equipe-projet Inria : MNEMOSYNE

  • Pour aller plus loin :

L'intelligence artificielle, mythes et réalités, Nicolas Rougier, Interstices , 2015
Les enjeux de la recherche en intelligence artificielle, Yann LeCun, Interstices , 2016

 

Les ordinateurs, à l’écoute de vos problèmes de cœur ?

Les ordinateurs, à l’écoute de vos problèmes de cœur ?

Comme les musiciennes et musiciens d’un orchestre, les cellules cardiaques doivent jouer de manière synchronisée pour faire battre le cœur. Quand ce n’est pas le cas, ce dernier présente des défaillances : on parle d’arythmies cardiaques. Pour étudier ce phénomène, on simule numériquement le rythme cardiaque, depuis l’échelle de la cellule jusqu’à celle de l’individu. On peut alors comprendre comment cette synchronisation s’organise entre les milliards de cellules cardiaques et comment, au niveau du torse se forme l’électrocardiogramme.


Equipe-projet Inria : CARMEN

  • Pour aller plus loin :

Vidéo : Nouvelle stratégies pour l'imagerie électrocardiographique , Nejib Zemzemi, 2015
Que sont le cœur, les potentiels d'action, leur modélisation? Heart Attack, un serious game sur la simulation numérique cardiaque  http://heart-attack.fr et https://pixees.fr/carmen-as-tu-du-coeur-heart-attack-un-serious-game-sur-la-simulation-numerique-cardiaque 

 

Quel est le point commun entre les prévisions météo et vos objets connectés ?

Quel est le point commun entre les prévisions météo et vos objets connectés ?

La simulation numérique sur supercalculateurs permet de comprendre, concevoir, tester et optimiser des phénomènes et des systèmes complexes. Pour être toujours plus précis et rapides, les scientifiques s’intéressent à la fois à l’optimisation des méthodes de calcul et au développement d’outils logiciels pour programmer efficacement ces supercalculateurs. Ces outils sont utilisés dans de nombreuses applications, dont certaines de notre quotidien: prévisions météo, décollage de fusée, tests de protocoles pour la 5G, réduction du bruit des avions, simulation du comportement de milliards d’objets connectés...


Equipes-projets Inria : TADAAM, STORM, HIEPACS

  • Pour aller plus loin :

HPC, architectures et performances , Frédéric Desprez, Conférence ISN, 2016, Canal U
Simulation numérique : des calculs à pleine puissance [PDF], Les Saventuriers , n° 16, avril 2016

 

Quelles nouvelles dimensions le numérique peut-il apporter à l’art ?

Quelles nouvelles dimensions le numérique peut-il apporter à l’art ?

Apparus dans les années soixante-dix, les artistes numériques investissent désormais de plus en plus l’art contemporain. Les œuvres s’animent, s’illuminent et prennent vie. Le numérique permet de placer l’interaction et l’immersion au cœur de la création de l’artiste. Pour parvenir à cela, les artistes bénéficient du fruit des recherches menées dans de nombreuses disciplines scientifiques : images de synthèse, robotique, simulation, interaction Homme-machine, réalité augmentée et réalité virtuelle...


Equipe-projet Inria : POTIOC

  • Pour aller plus loin :

Le projet artistique La Table de Shanghaï
La page de l'artiste Lena d'Azy

 

Mes données chiffrées seront-elles à l’abri avec l’ordinateur quantique ?

Mes données chiffrées seront-elles à l’abri avec l’ordinateur quantique ?

La cryptologie, la science du secret, est omniprésente dans beaucoup d’objets et services du quotidien : carte bleue, signature électronique, messagerie, passeport... Mais les systèmes de chiffrement les plus efficaces aujourd’hui, conçus à partir de courbes elliptiques, ne tiendront pas longtemps face à un ordinateur quantique suffisamment puissant. Les scientifiques travaillent donc déjà à de nouveaux systèmes de chiffrement résistant aux attaques de ces ordinateurs quantiques.


Equipe-projet Inria : LFANT

  • Pour aller plus loin :

Quand la physique quantique se mêle de la sécurité des données , Gilles Gravier, Interstices, 2015

 

Une machine peut-elle apprendre comme un enfant ?

Une machine peut-elle apprendre comme un.e enfant ?

Le développement de l’intelligence chez les enfants est l’un des plus grands mystères de la science. Leur autonomie et leur flexibilité est incomparablement supérieure à celle des machines, y compris les plus avancées en intelligence artificielle. Cependant, des scientifiques utilisent aujourd’hui des machines pour modéliser la complexité des interactions entre le cerveau et l’environnement. L’intelligence artificielle peut être un outil qui nous aide à mieux comprendre l’intelligence naturelle.


Equipe-projet Inria : FLOWERS

  • Pour aller plus loin :

L'éveil des bébés robots , Pierre-yves Oudeyer, Interstices, 2016

 

Peut-on prédire l’évolution d’une tumeur ?

Peut-on prédire l’évolution d’une tumeur ?

Il est aujourd’hui possible à partir de données cliniques et d’imagerie médicale, de modèles mathématiques et d’approches d’intelligence artificielle de mieux comprendre l’évolution tumorale. L’objectif de ces recherches est d’évaluer l’agressivité d’une tumeur et sa réponse aux traitements afin d’améliorer le suivi des patientes et patients et la prise de décision des médecins.


Equipe-projet Inria : MONC

  • Pour aller plus loin :

Il modélise l'évolution des tumeurs avec les mathématiques , interview de Sébastien Benzekry, juin 2015, émission Radio Campus/C Le mag de Cap Sciences (55:35)  
Les lois de la croissance tumorale , Sébastien Benzekry, Bibliothèque Tangente, Editions Pôle Paris, 2016

 

Comment voit-on la Terre d’un satellite ?

Comment voit-on la Terre d’un satellite ?

Les images satellites apportent de nombreux renseignements sur notre environnement: évolution de la végétation, suivi des inondations, courants marins... Mais selon la partie du spectre lumineux observé, les capteurs d’un même satellite (lumière visible, infrarouge...) ne donnent pas tous une résolution optimale. S’il est impossible d’améliorer une image pixellisée seule, des algorithmes permettent d’augmenter la résolution des images par extrapolation des détails provenant des bandes de fréquences à plus haute résolution.

Illustration

Vue satellite du Bassin d’Arcachon. De gauche à droite et de haut en bas : bande infrarouge, image en couleurs (RVB), bande violette originale (faible résolution), bande violette améliorée (haute résolution). Copyright : Images : Inria, Données licence European Space Agency ESA libre, Copernicus Sentinel-2 (Legal Notice)


Equipe-projet Inria : GEOSTAT

  • Pour aller plus loin :

Les données de l'ESA pour faire ses propres images
Logiciel à télécharger pour afficher / traiter les images
Le plugin de super-résolution
Article détaillant la méthode utilisée

 

Plus de données dans une goutte de sang que dans un smartphone ?

Plus de données dans une goutte de sang que dans un smartphone ?

Une seule goutte de sang contient des centaines de fois plus de données qu’un smartphone . Nous sommes aujourd’hui capables de mesurer des informations extrêmement diversifiées, volumineuses et complexes (génétiques, phénotypiques, fonctionnelles) à partir d’un simple prélèvement sanguin. Le développement de nouvelles méthodes pour analyser ce déluge de données est donc essentiel afin de mieux comprendre les mécanismes du vivant et avancer vers une médecine toujours plus précise.


Equipe-projet Inria : SISTM

  • Pour aller plus loin :

Big data en santé : des défis techniques, humains et éthiques à relever , dossier réalisé en collaboration avec Rodolphe Thiebaut, INSERM, 2017  

 

Comment moissonner les énergies vertes ?

Comment moissonner les énergies vertes ?

L’augmentation constante de la demande d’énergie en dépit des ressources limitées, de la pollution et du changement climatique est l’un des défis de notre siècle. Le potentiel des énergies renouvelables est immense, cependant les parcs éoliens et les hydroturbines doivent être extrêmement efficaces pour être économiquement viables. Les technologies de simulation haute performance permettent d’améliorer leur rendement par une compréhension fine des phénomènes physiques complexes en jeu et par l’optimisation de leur conception.


Equipe-projet Inria : MEMPHIS

  • Pour aller plus loin :

Nouvelles énergies : la planète 3.0, Cyrille Desombre, Citizen Press, Inriality, 2018

 

L’erreur est humaine... Est-elle aussi numérique ?

L’erreur est humaine... Est-elle aussi numérique ?

Avec quelle précision pensez-vous qu’il soit possible de prédire la trajectoire d’un ballon de rugby ? Et si l’on souhaite prendre en compte le vent ou les rebonds ? Pour répondre à ces questions, les scientifiques suivent un cheminement par étapes, dont chacune peut introduire des erreurs : erreur humaine par la modélisation qui est influencée par nos façons de voir le monde, erreur de l’approximation mathématique, erreur d’arrondi suite à l’implémentation informatique... L’étude de ces erreurs est devenue un champ de recherche à part entière.


Equipes-projets Inria : MAGIQUE-3D, MONC

  • Pour aller plus loin :

L'erreur est humaine... et numérique , Juliette Chabassier et Annabelle Collin, Inria, 2018 

 

Les microbes ont-ils des secrets de famille ?

Les microbes ont-ils des secrets de famille ?

Depuis des millénaires l'être humain apprivoise des microbes. Il les a d’abord utilisés pour produire des molécules d’intérêt pour s’alimenter (vin, bière, pain), puis pour se soigner (médicaments) et aujourd’hui pour s’accorder de meilleures perspectives environnementales (biocarburants, dépollution)... Depuis vingt ans, l’analyse informatique du patrimoine génétique de ces microbes permet de comprendre les liens entre leur héritage et leur fonctionnement, et de sélectionner les mieux adaptés à chaque usage. On découvre ainsi parfois des relations inattendues et des parentés dissimulés.

pagebreak

Equipe-projet Inria : PLEIADE

  • Pour aller plus loin :

Algorithmes et génomes : analyse informatique de l'information génétique , partie 1 - partie 2,  François Rechenmann, CanalU, 2011

MOOC Inria-uTOP « Bioinformatique : génomes et algorithmes » régulièrement joué sur la plateforme France Université Numérique (FUN)

 

Peut-on prédire le hasard ?

Peut-on prédire le hasard ?

Aujourd’hui, il existe des modèles mathématiques pour modéliser le hasard. Ils permettent de prédire, optimiser et quantifier des phénomènes aléatoires issus des jeux, mais aussi du monde industriel, de la médecine, de la physique et de la biologie. On peut chercher à prédire les trajectoires d’un système industriel (un robot par exemple) pour en optimiser les performances ou encore à comprendre le comportement d’un système biologique pour le sauvegarder.


Equipe-projet Inria : CQFD

  • Pour aller plus loin :

La petite Bédéthèque des Savoirs - tome 6 - Le hasard. Une approche mathématique , Ivar Ekeland et Etienne Léocroart, Le Lombard, 2016
Peut-on calculer le hasard ? Ivar Ekelan et Gilles Pages, La méthode scientifique , France Culture, décembre 2016
Le hasard fait bien les choses, Corinne Touati, CanalU, 2013, partie 1, partie 2 

Haut de page

Suivez Inria