Sites Inria

(vidéo inside)

Equipe de recherche MONC (Inria Bordeaux - Sud-Ouest) -

Nenuphar : système d’évaluation et de surveillance de l’agressivité tumorale

Le but du projet est d'évaluer l'agressivité d'une tumeur ou sa réponse au traitement. Nous utilisons un modèle mathématique calibré sur les données du patient et adapté à chaque indication.

Le logiciel Nenuphar permet d’évaluer l’agressivité de tumeurs cancéreuses à partir de données longitudinales en temps d’imagerie médicale (examens de type ct-scan). À partir de deux images ou plus de la lésion à des instants distincts, notre méthode donne différentes indications concernant l’évolution probable de la tumeur à une date choisie par le médecin. On obtient, en sortie, une prédiction de l’évolution du volume de la tumeur, mais aussi de sa forme. Ainsi, on peut simuler le résultat d’un examen futur pour une visualisation plus aisée et au plus proche des habitudes du médecin.

La méthode se base sur l’utilisation d’un outil mathématique : un modèle spatial de croissance tumorale développé au sein de l’équipe et d’une technique de calibration de celui-ci sur les données cliniques. Ce modèle calibré sur chaque patient permet de donner une réponse et un suivi personnalisé. La méthode actuelle s’appuie sur plus de cinq années de recherches et les versions précédentes (moins évoluées et moins efficaces) ont fait l’objet, entre autres, de publications.


Mots-clés : Logiciel Nenuphar MONC Oncologie Modélisation Croissance tumorale

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !