Sites Inria

English version

Conférenciers

Eric Horlait

Directeur général délégué au transfert et aux partenariats industriels d’Inria

Eric Horlait est directeur général délégué au transfert et aux partenariats industriels d’Inria.

En provenance du groupe TUTOR, un groupe privé spécialisé dans la mise en place de réseaux de fibre optique, dont il était directeur, Eric Horlait était depuis le 1er décembre 2013 directeur du transfert et de l’innovation.

Titulaire d’un doctorat en informatique de l’université Paris XI et d’un doctorat d’état ès sciences de l’université Paris VI, Eric Horlait a débuté sa carrière comme Ingénieur SSII avant de se tourner vers l’enseignement supérieur au début des années 80. De 1980 à 1982, il a d’abord été maître assistant à l'ENST Paris. Il a ensuite rejoint l'Université Pierre et Marie Curie, en tant que maître de conférences jusqu’en 1989, puis comme professeur jusqu’en 2004.

En parallèle, il est devenu directeur de l’UFR d’Informatique de l’Université Pierre et Marie Curie de 1992 à 1994. De 1997 à 2000, il a été conseiller scientifique pour ALCATEL, tout en étant directeur adjoint du LIP6 (CNRS UMR 7606) jusqu’en 1999. Il a pris par la suite la direction de ce laboratoire jusqu’en 2004.

En 2000, Eric Horlait s’est risqué à la création d’entreprise, avec la société QosMos, dont il est devenu directeur technique en 2004. Durant cette période, il a occupé la fonction d’administrateur de « Paris Développement », une agence de développement économique de Paris. Il a quitté QosMos fin 2007 et a revendu toutes ses parts début 2008, lorsqu’il est arrivé chez AFONE, dont il est devenu le directeur général délégué de 2008 à 2010. De retour à l’Université Pierre et Marie Curie, il a participé activement à la création de la Société d’accélération de transfert de technologie (SATT) LUTECH, jusqu’en 2011, et son arrivée au sein du groupe TUTOR.

Durant sa carrière, Eric Horlait a publié plus de 70 publications scientifiques internationales et 4 livres. Il a également déposé 5 brevets (Technologies de QoS, paiement électronique, gestion d’alarmes).


 

Michel Haïssaguerre 

Professeur, Chef du service d'électrophysiologie cardiaque, Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque - CHU de Bordeaux - Université de Bordeaux, Directeur de L’Institut de Rythmologie et modélisation Cardiaque (LIRYC)

Né en 1955 à Bayonne, Michel Haïssaguerre est un cardiologue et électrophysiologiste français. Nommé professeur de cardiologie en 1994, il exerce à l'hôpital cardiologique du Haut-Lévêque de Bordeaux-Pessac.

Ses activités de recherche scientifique et clinique sont consacrées à l'électrophysiologie cardiovasculaire, en particulier la fibrillation auriculaire. Il est essentiellement connu pour ses contributions dans le domaine de l'ablation par radiofréquence de la fibrillation auriculaire. Il fut le premier à déceler l'importance de la veine pulmonaire dans la genèse de la fibrillation auriculaire. Il a également été le premier à proposer la technique de l'isolation de la veine pulmonaire, méthode actuellement utilisée sur le plan international pour traiter la fibrillation auriculaire. Il a étendu avec son équipe ces observations à l'ablation des lésions entre les veines et l'anneau mitral (fibrillation ventriculaire).

Michel Haïssaguerre est l'auteur de plus de quatre-cents publications dans les principales revues de cardiologie, traitant principalement de l'ablation par radiofréquence endocavitaire des tachyarythmies. Il siège au comité de rédaction de grands journaux de la cardiologie comme l'European Heart Journal, Circulation, Europace, The Journal of Cardiovascular Electrophysiology, Journal of Interventional Cardiology, ou Pacing and Clinical Electrophysiology.

Il est lauréat des prix Robert-Debré (1982), prix de l'Information cardiologique (1990), prix Ela Medical (1992), Nylin Award 2002 (Société suédoise de cardiologie), Best Scientist Award Grüntzig 2003 (Société européenne de cardiologie), Pioneer in Cardiac Electrophysiology award 2004 (North American Society of Pacing and Electrophysiology), prix Mirowski 2009 de l'excellence en cardiologie clinique et électrophysiologie et du prix scientifique 2010 de la fondation Lefoulon-Delalande pour récompenser ses travaux sur les fibrillations cardiaques et pour financer la création d'un institut de recherche mondial sur les troubles de l'électricité cardiaque. En avril 2010, il reçoit le prix Louis-Jeantet de médecine.

Il est élu membre de l'Académie des sciences en 2010 et en 2014 à l’Académie de médecine.

En 2011, le projet LIRYC, porté par le professeur Michel Haïssaguerre avec les équipes du CHU de Bordeaux, est retenu parmi les lauréats de l'appel à projets relatif à la création des Instituts hospitalo-universitaires (IHU) dans le cadre du programme des investissements d'avenir.

Le 29 Aout 2015, le Professeur Michel Haissaguerre a reçu une Médaille d'Or de la Société Européenne de Cardiologie pour son parcours et sa contribution dans le domaine de l'électrophysiologie cardiaque.

 

Alain Viari

Directeur Scientifique Adjoint pour les Sciences de la Vie et l'Environnement, Inria

Alain Viari a obtenu un doctorat de l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) en Biophysique. De 1988 à 1999 il a travaillé comme chercheur CNRS à l'Institut Curie (section de Physique) et à l'Université Paris VI (Atelier de BioInformatique).

 Il a rejoint Inria en 2000 où il a successivement été responsable d'une équipe de Bioinformatique (Helix) puis Délégué Scientifique du centre Inria Grenoble-Rhône-Alpes.

Depuis 2012, il est Directeur Scientifique Adjoint à la Direction de la Recherche d'Inria, en charge des STIC pour les Sciences de la Vie, la Santé et l'Environnement. Ses activités de recherche concernent le développement d'algorithmes sur les chaînes et les graphes pour la génomique et la protéomique. Plus récemment il a commencé à s'intéresser également à l'écologie et aux aspects évolutionnaires des maladies infectieuses.

 

Jérôme Leleu

Président d'Interaction Healthcare et en charge du développement stratégique du département de simulation numérique en santé, Interaction Healthcare

Expert dans les domaines de e-santé, du serious game et simulation numérique en santé, il est par ailleurs administrateur du think-tank « Renaissance Numérique » en charge du groupe de travail « E-santé » et Président-adjoint de la commission Services du pôle de compétitivité de Cap Digital.


 

Nathalie Pierard

Chef de projet et consultante e-santé, Interaction Healthcare

Conception et pilotage de projets  dans la communication et la formation digitale en santé depuis 15 ans.


Formation : DESS Ingénierie de formation multimédia (Université Pierre et marie Curie 2004).


 

Frédéric Bouvier

Directeur des Affaires Publiques et du Business Development, Philips France

Frédéric Bouvier a rejoint Philips France en septembre 2014 pour développer les nouvelles opportunités de projets stratégiques dans les domaines de la santé et de la transition énergétique, impliquant les grands comptes et l’innovation.

Auparavant il avait dirigé la stratégie et le marketing de Soitec pour le déploiement de centrales solaires en Europe-Afrique-Moyen-Orient.

Il a également occupé différentes fonctions exécutives au niveau des ministères français, en particulier sous-préfet et diplomate.

De 2010 à 2012, il a été Conseiller Diplomatique du Ministre chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique. Frédéric Bouvier est ancien élève de l’École Nationale d’Administration (2004).

 

Jérôme Faggion

Directeur du Business Development, Direction des Projets Stratégiques, Maincare Solutions

Diplômé d’un DESS de l’Ecole Nationale d’Ingénieur de Tarbes et d’une année d’échange à l’University of Idaho aux Etats-Unis, Jérôme Faggion a réalisé la première partie de sa carrière au sein de la société de conseil Altran Technologies.

Consultant en management de projet pendant 4 ans, il a rapidement évolué vers des fonctions managériales et commerciales. Avant de rejoindre Maincare Solutions en février 2015, il était Directeur du périmètre Santé-Social chez Altran France et,  à ce titre, a contribué à développer des activités de conseil et d’intégration avec des clients comme l’ASIP Santé, l’ANAP, le ministère de la santé, les GCS E-santé, les Hospices Civils de Lyon … ainsi que de grands projets de santé comme le programme de suivi des maladies chroniques Sophia à la CNAMTS ainsi que des projets de recherche de plateformes territoriales d’e-santé et de télémédecine.

Il est maintenant Directeur du Business Development chez Maincare Solutions notamment pour participer au développement d’activités de système d’information de santé territorial et de e-santé.

 

Guillaume Marchand

Fondateur de DMD Santé

Médecin psychiatre, Guillaume Marchand a fondé DMD Santé en 2012 dans le but de créer les conditions de la confiance en santé mobile et connectée.

Il apporte sa double expertise de médecin et d'entrepreneur à la plateforme de financement en santé WellFundr. Il est aussi l'organisateur des Trophées de la Santé Mobile.


 

Isabelle Zablit-Schmitz 

Directrice du Business Development de Wellfundr

Isabelle Zablit-Schmitz est Directrice du Business Development de Wellfundr, après une carrière de consultante et de vente dans les technologies de l’information et la finance (IBM, PwC Management Consulting, Holcim). 

Son expertise se trouve dans la transformation des organisations et compétences (mutualisation, gestion des données confidentielles), et dans la stratégie de business development, notamment dans la santé et dans la silveréconomie.  Elle est intervenue notamment à l’Université Libre de Bruxelles et à la Faculté de Médecine de Montpellier. 

Elle est diplômée de la Solvay Brussels School of Management et ancien Auditeur de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie (IHEST).


 

Monique Thonnat

Directrice du Centre Inria Bordeaux – Sud-Ouest

Portrait Monique Thonnat

Précédemment directrice scientifique adjointe (DSA) d'Inria en charge du domaine « Perception, Cognition et Interaction », une partie de son activité était consacrée à une mission de coordination de la recherche, de prospective, et d'animation scientifique.

En parallèle de ses activités de DSA, elle a continué ses recherches dans l'équipe STARS du centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée avec une focalisation sur la reconnaissance d'activité et sur ses applications pour l'assistance aux personnes.

Elle est directement impliquée dans l'Inria Project Lab « PAL » (Personally Assisted Living) qui développe des techniques et des services pour améliorer l'autonomie et la qualité de vie des personnes âgées et fragiles.

Monique Thonnat, directrice de recherche de 1ère classe, est habilitée à diriger des recherches. Spécialiste des techniques de vision cognitive, son activité de recherche a toujours été à la frontière de la vision par ordinateur et de l'intelligence artificielle. Ingénieur en optique et traitement du signal en 1980, elle obtient en 1982 sa thèse en traitement d'images astronomiques préparée au laboratoire d'astronomie spatiale du CNRS à Marseille. Elle rejoint le centre de recherche Inria de Sophia Antipolis en 1983 et devient directrice de recherche en 1991.

Monique Thonnat y a créé 2 équipes. Elle est co-fondatrice et conseiller scientifique de la start-up Keeneo spécialisée en vidéo-surveillance (créée en 2005). Elle a publié 187 articles scientifiques, 2 brevets internationaux et dirigé 24 thèses.

Elle est membre du Scientific advisory board du projet européen Fish4Knowledge. Depuis 2011, elle est responsable d'une activité health and well being du KIC EIT ICT labs et membre du conseil scientifique du Centre National de Référence Santé à domicile et Autonomie (CNR SdA). Elle est également membre du conseil scientifique de l'ENPC.

Monique Thonnat est Chevalier de la Légion d'Honneur


Mots-clés : Santé Rencontres Inria-Industries STIC

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !