Sites Inria

Conférence

Colloquium du Centre

Le Centre de Recherche Inria Bordeaux Sud-Ouest reçoit pour son colloquium du 02 juin 2014 à 14h00, Albert Bijaoui , Astronome émérite de l'Observatoire de la Côte d'Azur.

Inscription obligatoire, nombre de places limité.

  • Date : 2/06/2014
  • Lieu : Centre de Recherche Bordeaux - Sud-Ouest, 200 avenue de la vieille Tour 33400 Talence / salle Ada Lovelace (3ème étage)
  • Intervenants : Albert Bijaoui
  • Organisateurs : Centre de Recherche Bordeaux - Sud-Ouest

La Voie lactée, le Système solaire et l'évolution des espèces

Depuis une décennie plusieurs travaux associant des astrophysiciens et des paléontologues ont concerné les liens éventuels entre l'histoire de la vie terrestre et le mouvement du Soleil dans la Galaxie. Ce n'est qu'au milieu du 20e siècle que les astronomes ont commencé à bien comprendre cette structure fondamentale que l'Homme perçoit depuis la nuit des temps sous la forme d'une  grande bande lumineuse diffuse, la Voie lactée. Une description générale de la Galaxie sera développée.

L’histoire de la vie terrestre a été marquée par des phases d’extinction massive. Celle dite K-T a été la plus étudiée et médiatisée, car associée à la disparation des dinosaures.  Dès 1980 Luiz et Walter Alvarez ont proposé un scénario catastrophique basé sur la chute d’un astéroïde. Les scénarios possibles pour les extinctions majeures sont le plus souvent liés à un impact. Nous ferons le point sur le bombardement de la Terre, avec les risques d’impact et nous débattrons de l’origine des géocroiseurs.

La mise en évidence dès 1982 d’une périodicité dans les extinctions des espèces a conduit à l’hypothèse Némésis, un compagnon obscur du Soleil venant régulièrement perturber le nuage de Oort, réservoir des comètes. Des travaux récents ont conduit à proposer que cette périodicité pouvait être due aux traversées du Système solaire dans les bras spiraux de la Galaxie. L'environnement galactique avait été aussi envisagé pour l’extinction entre l’Ordovicien et le Silurien, en raison d'un passage proche d'un sursaut gamma. Le rayonnement cosmique galactique semble avoir aussi joué un rôle important dans l'histoire du climat terrestre, et par conséquent dans celle de la vie. Cet effet aurait surtout joué un rôle de catalyseur dans la génération de nouvelles espèces, alors que les extinctions massives auraient été plutôt causées par le bombardement de la Terre.

La mission Gaia devrait permettre de conforter ou non les scénarios d'évolution des espèces basés sur les interactions du Système solaire avec la Voie lactée.


Localisation

Keywords: Geostat Astronomie Évolution des espèces Système solaire Voie lactée

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !