Sites Inria

English version

Colloque Interfaces

Modélisation épidémiologique des émeutes de 2005 en France

"Interfaces", le colloque scientifique aquitain des sciences numériques.  Ce cycle de conférences accueille plusieurs fois dans l'année des scientifiques du monde entier reconnus pour la qualité de leurs travaux et des résultats qu'ils produisent. Les sujets traités ont bien sûr un impact dans les domaines informatiques et mathématiques appliquées mais sont aussi caractérisés par leur croisement avec d'autres sciences et d’autres domaines. La médecine, les sciences humaines et sociales, l’art sont par exemple des thématiques abordées.

  • Date : 11/01/2017
  • Lieu : Centre de Recherche Inria - Bordeaux - Sud-Ouest, salle Ada Lovelace à 11h
  • Intervenant(s) : Jean-Pierre Nadal
  • Organisateur(s) : Inria Bordeaux - Sud-Ouest

Pour sa prochaine édition, Interfaces •  Colloque scientifique aquitain des sciences numériques, accueille : 

Jean-Pierre Nadal

Directeur de recherche au CNRS et Directeur du Centre d'analyse et de mathématique sociales de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS).

L'exposé se tiendra en anglais et sera suivi d'un pot.

Émeutes de 2005 en France : la modélisation révèle une propagation analogue à celle d’une épidémie avec contagion non-locale

Au cours de l'automne 2005, deux jeunes garçons d’une banlieue pauvre de Paris décèdent en essayant d'échapper à une patrouille de police, et cet événement dramatique déclenche une émeute localement. L’émeute se propage ensuite dans toute la France, touchant plus de huit cents municipalités réparties sur tout le territoire sur une période d’environ trois semaines. Grâce à l'accès à des données journalières détaillées, nous avons analysé et modélisé la dynamique de ces émeutes. Dans cet exposé, je montrerai qu'un modèle épidémique parcimonieux (moins de dix paramètres libres) prenant en compte la contagion au sein de chaque ville, et de ville à ville (par proximité géographique ou via les média), permet de reproduire le déroulement temporel des émeutes à l'échelle du pays. Je préciserai la spécificité du modèle par rapport à la modélisation classique de la propagation de maladies infectieuses. Je discuterai également de la méthodologie dans le contexte plus large de la modélisation des phénomènes sociaux, montrant en particulier comment la modélisation fournit une sorte de régularisation des données. Dans le cas des émeutes de 2005, notre modélisation permet notamment de visualiser la propagation de la vague autour de Paris d'une manière qui n’avait pas été décrite auparavant.

Ref: Laurent Bonnasse-Gahot, Henri Berestycki, Marie-Aude Depuiset, Mirta B. Gordon, Jean-Pierre Nadal, Sebastian Roché & Nancy Rodriguez, 2016, submitted.

Localisation

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !