Sites Inria

English version

Partenariat

Séverine Valerius - 3/04/2015

Quand la recherche en robotique devient accessible au grand public grâce à une PME

Centre de recherche Inria Bordeaux - Sud-Ouest, Jeudi 02 avril 2015, 11h. Rencontre entre Monique Thonnat, directrice du centre et Jérôme Laplace, directeur de Génération robots, à l’occasion de la signature du contrat de distribution et de licence de marque de Poppy. Le dernier-né de l’équipe de recherche a trouvé la PME, spécialiste du robot programmable qui assurera sa distribution.

C’est l’histoire d’une rencontre technologique et business . Une première en matière de collaboration avec la recherche publique pour Génération robots. La PME bordelaise spécialiste du robot personnel programmable cherche à cultiver chez les Européens, la passion de la robotique. Il n’en fallait pas moins pour que, avec l’équipe-projet Flowers du centre Inria Bordeaux - Sud-Ouest, la greffe prenne.

Créée en 2008, Génération robots fédère une communauté de passionnés. L’entreprise a pour métier de sélectionner des produits en robotique et d’accompagner les utilisateurs potentiels dans leur démarche de découverte ou d'approfondissement de ce nouveau champ d'application innovant et prometteur qu'est la robotique de service. « Partout en Europe j’ai l’occasion de voir des innovations, des bonnes idées, émerger des laboratoires de recherche, or les chercheurs n’ont pas toujours le réflexe de se dire qu’il existe des entreprises capables de commercialiser leurs objets » confie Jérôme Laplace. « Avec Flowers, les choses se sont faites simplement, quelques rencontres avec Pierre-Yves Oudeyer (responsable de l’équipe-projet Flowers) et Matthieu Lapeyre (concepteur de Poppy), nous ont permis de vite nous rendre compte qu’il y avait une complémentarité d’expertises à faire collaborer. C’est comme ça qu’est né ce projet d’accord. »  Le contrat conclu pour une durée de deux ans devra permettre à Poppy d’être accessible à trois typologies d’utilisateurs : l’éducation, la recherche, les "makers " partout en Europe.

Pour l’entreprise, l’ambition affichée est claire : « Que Poppy, devienne une technologie aussi généralisée que Arduino* ou Raspberry PI**, incontournable », commente Jérôme Laplace.

En ce qui concerne l’accès à Poppy, les choses vont se faire très rapidement car sous une semaine maximum les premières commandes de kits (torse et humanoïde) seront possibles. Puis, au delà de la distribution, l’entreprise s’impliquera dans la nouvelle communauté d’utilisateurs créée pour conseiller, créer de la documentation, du soft ,… Autant de retours utilisateurs qui viendront nourrir la réflexion des chercheurs de l’équipe Flowers pour de futures versions de Poppy.

Mots-clés : Makers Flowers Génération Robots Robotique Apprentissage Education Poppy Impression 3D

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !