Sites Inria

Semaine du cerveau

14/03/2014

Fabien Lotte, esprit fort

À l’occasion de la semaine du cerveau qui se déroule du 10 au 16 mars 2014, Fabien Lotte, chargé de recherche au sein de l'équipe Potioc revient sur ses travaux de recherche.

© Inria / Potioc

Le pain quotidien de Fabien Lotte, c'est le traitement des signaux électro-encéphalographiques (EEG) qui traduisent l'activité cérébrale de tout être humain. D'emblée, il l'indique que, si ses recherches sont tendues vers la reconnaissance des signaux les plus distinctifs pour savoir ce qui se passe dans le cerveau, il ne peut toutefois pas savoir ce que vous pensez ! Traquer et scruter les courbes dessinées par l'activité neuronale est utile pour améliorer le pilotage des BCI (Brain Computer Interface) . Fabien traite les signaux et conçoit des interfaces Hommes-machines appelées aussi interfaces cerveau-ordinateur . Il s'est passionné pour le sujet dès ses études d'ingénieur, à l'Insa de Rennes, sans nier ce petit côté science-fiction qui l'attirait à l'époque.

Utiliser son activité cérébrale pour envoyer des commandes à un ordinateur n'a plus rien de fantastique, aujourd'hui

si ce ne sont les applications permises. On a tous en tête certaines interfaces médicales qui parviennent à libérer l'expression de grands paralysés, prisonniers de leurs corps. À Bordeaux, on planche sur l’évaluation d’interfaces 3D des outils qui apporteraient un peu d'aide pour gérer son stress (mesuré dans l’EEG), seul, ou bien encore sur des jeux vidéo entièrement contrôlés via le cerveau. Mais Fabien Lotte l'assure, « on n'est pas près de remplacer une souris d'ordinateur. Ça marche, mais ça se trompe encore régulièrement. »  

Source : Article extrait du magazine Plug'In édité par Inria Bordeaux - Sud-Ouest en janvier 2014

Mots-clés : Semaine du cerveau Inria Bordeaux - Sud-Ouest Potioc BCI Interaction homme-machine #Semaineducerveau

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !