Sites Inria

Interview

Bel Dumé - 20/07/2012

Jacques Daniel revient sur ce projet original, plaçant l'utilisateur final au cœur de la recherche

Jacques Daniel, directeur du réseau public départemental daide à domicile - © DR

Phoenix, dirigée par Charles Consel, détourne, en quelque sorte, des objets numériques de tous les jours, tels que les téléviseurs et smartphones, pour créer des applications qui aident à maintenir les liens entre les personnes âgées et l’extérieur. Les applications sont simples à utiliser et parfaitement adaptées aux personnes avec des difficultés cognitives, elles ne nécessitent pas d’être familier avec la technologie numérique.

Trois services d’aide à domicile publics, membres du Réseau Public Départemental d’Aide à Domicile (RPDAD) porté par l’UDCCAS Gironde, travaillent main dans la main avec Inria et l’Université Bordeaux Segalen sur ce projet. Jacques Daniel, Directeur du RPDAD, précise : « l’originalité de notre projet est de mettre en lien les chercheurs et les acteurs concernés, personnes âgées, personnes en situation de handicap et aidants sur le terrain, afin de définir distinctement les besoins de chacun. Les chercheurs développent ensuite des solutions technologiques adaptées, évolutives et personnalisables. Une phase d’expérimentation à domicile permettra de confronter ces outils à la réalité du quotidien. » 

L’originalité de notre projet est de mettre en lien les chercheurs et les acteurs concernés, personnes âgées, personnes en situation de handicap et aidants sur le terrain

Une des applications implique le téléviseur et sa télécommande, qui peuvent servir d’interface avec le monde extérieur. Ainsi, la personne peut y envoyer et recevoir ses mails ou SMS au lieu de passer par un ordinateur. Les messages sonores ou visuels qui préviennent la personne en cas de danger - par exemple, si elle a laissé sa cuisinière allumée - peuvent également être envoyés si besoin.

« Ce projet qui bénéficie du soutien de la CARSAT et qui intéresse le Conseil Général, apportera des aides concrètes aux personnes fragiles qui souhaitent continuer à vivre chez elles le plus longtemps possible. » conclut Jacques Daniel.

Mots-clés : Phoenix Assistance à la personne Bordeaux - Sud-Ouest

Haut de page

Suivez Inria