Sites Inria

English version

Partenariat

Vanessa Cabet - 18/09/2016

Inria adhère à l'OpenMP ARB et collabore pour relever un des défis majeurs de l'ère Exascale : la standardisation de langage parallèle

Le compilateur Klang-OMP traduit automatiquement une application conforme au standard OpenMP en une application exploitant le support d'exécution cible.

Inria a rejoint le 22 juillet 2016 l'OpenMP Architecture Review Board (OpenMP ARB), une association de vingt-huit constructeurs, éditeurs de logiciels et organismes de recherche leaders dans leur domaine œuvrant de concert pour la conception d’un standard de modèle de programmation parallèle en mémoire partagée. 

Cette intégration intervient alors que le président Obama a pris la décision d’apporter un appui inédit à la recherche et au développement du calcul intensif sur le sol américain (initiative NSCI). En contrepartie, les acteurs académiques et industriels implantés aux États-Unis sont fortement incités à unir leurs forces et à s'appuyer sur des technologies standardisées telles que le langage parallèle OpenMP.

L’équipe Storm (Inria Bordeaux – Sud-Ouest) spécialisée dans le développement d’outils de programmation d'applications scientifiques pour le calcul intensif sur les machines parallèles est à l’initiative de l'adhésion à ce consortium. De fait, « les équipes-projets d'Inria développent des supports exécutifs et des techniques de compilation pour la programmation parallèle depuis plusieurs décennies » , commente Olivier Aumage, chercheur Inria dans l'équipe Storm ; « en rejoignant l'OpenMP ARB aujourd'hui, Inria a hâte d'apporter cette expertise pour qu'OpenMP relève les défis de l'ère Exascale. »

La naissance en 2015 du compilateur Klang OMP adapté aux spécifications du langage parallèle OpenMP - après deux ans de travaux de l'Action de développement technologique (ADT) Inria K'Star coordonnée par Olivier Aumage (équipe Storm, Inria Bordeaux – Sud-Ouest) et Thierry Gautier (équipe Avalon, Inria Grenoble – Rhône-Alpes) - a été l'élément déterminant dans le rapprochement avec le consortium OpenMP ARB. Ce compilateur source à source permet, en effet, à des applications écrites selon le standard OpenMP d'exploiter immédiatement toutes les performances et les capacités des supports exécutifs tels que StarPU (développé dans l'équipe Storm) et Kaapi (développé dans l'équipe Avalon), sans nécessiter d'effort d'adaptation spécifique. Il n’y a actuellement pas d’équivalent sur le marché en termes de portabilité sur plusieurs supports d’exécution, de flexibilité à l’exécution et de démonstration d’extensions potentielles au langage OpenMP.

La participation à ce consortium est, dans un premier temps, l’opportunité d’offrir une visibilité plus étendue aux supports d’exécution développés par Inria et, en particulier, au-delà du cadre européen. Cette collaboration facilitera aussi la réalisation de projets tel que le « Projet H2020 INTERTWinE » qui a pour objectifs de développer l'interopérabilité des modèles de programmation et de sensibiliser les consortiums tels que le MPI Forum et l'OpenMP ARB à la production de standards composables et conciliants. De plus, grâce à l’intégration des évolutions au gré des nouveaux résultats, de nombreuses applications utilisatrices d’OpenMP pourront bénéficier directement des résultats issus des travaux de recherche des équipes Inria. Enfin, comme le souligne Michael Klemm, CEO de l'OpenMP ARB : « Nous accueillons chaleureusement l'arrivée d'Inria dans la famille OpenMP, leur longue histoire d'innovation et d'inventivité bénéficiera à OpenMP. »

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !