Sites Inria

Dossier Interaction Homme-Machine

18/11/2013

AFIHM, fer de lance de l'IHM française

Logo AFIHM

L’Association francophone d’interaction Homme-machine (AFHIM) a pour mission de promouvoir le savoir et les connaissances dans les domaines de l’interaction Homme-machine. Explications avec Jean-Daniel Fekete, son président.

Quels sont les objectifs de votre association ?

Le rôle de l’AFHIM est de donner la parole à la communauté des chercheurs IHM, avec un triple objectif : rassembler les scientifiques, valoriser leurs projets et diffuser l’information . Suite à la naissance des Journées IHM en 1989, les chercheurs ont ressenti le besoin de continuer à communiquer au-delà de ces quelques jours par an. C’est pour répondre à cette attente que l’AFHIM a vu le jour en 1996. Depuis, nous sommes devenus le carrefour français d’échanges autour de l’IHM académique. In fine , l’association est une source d’informations pour nos adhérents et pour le grand public.

Comment l’association agit-elle pour favoriser la diffusion des connaissances IHM ?

Nous organisons régulièrement des rencontres, telles que la 25e Conférence Francophone sur l’interaction Homme-machine à Bordeaux qui portent sur les dernières avancées scientifiques et favorisent les synergies entre les domaines académique et industriel . De plus, l’AFIHM parraine diverses manifestations, en particulier des Écoles d’été et les Rencontres jeunes chercheurs en interaction Homme-machine (RJC-IHM). Enfin, l’AFIHM a pour vocation de représenter les spécialistes de l’IHM auprès des pouvoirs publics et des organismes nationaux et internationaux.

Avec cinq équipes dédiées à l'IHM, Inria s'affirme comme un acteur incontournable

Quelle vision partagent Inria et l’AFHIM ?

Ces dernières années, nous avons constaté que l’IHM suscitait de plus en plus d’engouement au sein d’Inria. Avec cinq équipes de recherche consacrées à cette thématique, l’institut s’affirme comme un acteur incontournable. Inria encourage également les partenariats avec de grands groupes industriels. C’est une vision stratégique que nous partageons en vue de mobiliser les équipes sur des questions nouvelles comme le tactile , les interfaces cerveau-ordinateur , la réalité augmentée , la visualisation de données , tout ce qui facilite l’usage du numérique où les activités humaines passant par le numérique, ce qui représente la majorité des activités aujourd’hui.

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !